• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAMOPI

Face à une recrudescence du Covid19, Camopi est reconfinée pendant 15 jours

Samir MATHIEU Mercredi 30 Septembre 2020 - 16h53
Face à une recrudescence du Covid19, Camopi est reconfinée pendant 15 jours
Camopi va être reconfiné dès ce jeudi, pour une durée de 15 jours.

 C'est une première en Guyane. Le préfet reconfine une commune entière. Les 2000 habitants de Camopi et Trois Sauts vont être reconfinés pendant 15 jours dès ce mercredi. En cause, une recrudescence du nombre de cas de coronavirus qui a explosé, en hausse de 200 % en une semaine. 

 Les signaux d'alerte étaient visibles depuis quelques jours. Camopi fait face à une importante recrudescence du nombre de cas de coronavirus. En seulement une semaine, une cinquantaine d'habitants ont été contaminés. Cela touche le bourg de Camopi, et chose nouvelle, également celui de Trois-Saut.

Le préfet a donc décider de reconfiner la commune pour quinze jours à compter de ce mercredi. L'arrêté a été publié et entré en vigueur ce mercredi. Les écoles, la mairie vont être fermées. La vie va à nouveau s'arrêter pendant quinze jours dans cette commune isolée de 2000 habitants. Les cas touchent toutes les catégories de la population et cette décision doit permettre de stopper cette recrudescence du virus. Camopi est la première commune de Guyane a être reconfinée.
Le communiqué de la préfecture 
Des mesures de précaution sont prises à Camopi pour faire face à une recrudescence de cas Covid?19 sur le territoire de la commune.
Depuis plusieurs jours, la situation épidémiologique sur la commune de Camopi se dégrade sensiblement. Afin
de protéger la population de la commune et d’éviter une propagation plus large du virus, des mesures de
précaution ont été prises, en concertation avec les autorités municipales et les acteurs de la crise
sanitaire réunis en cellule de crise ce matin.
À compter du mercredi 30 septembre, et pour une durée de 15 jours renouvelable en fonction de la situation
épidémique, la circulation entre Camopi et les autres communes du territoire est restreinte. Les
regroupements et les déplacements au sein de la commune sont interdits, à l’exception des motifs
dérogatoires détaillés dans l’arrêté. Pendant cette période, les établissements scolaires resteront fermés,
les élèves seront invités à rester dans leurs familles.
Par ailleurs, l’interdiction de la circulation entre la France et le Brésil est maintenue sur toute la frontière
et les autorités brésiliennes ont prolongé les restrictions d’accès à leur territoire national jusqu’au 30
octobre.
Les services de santé, la municipalité et les services de l’État sont pleinement mobilisés sur le terrain pour que la
situation s’améliore dans les meilleurs délais.
Le respect des gestes barrières et la protection des plus vulnérables reste indispensable par tous et pour tous

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

bozo 30.09.2020
relâchement général= reconfirment

Il y a qq mois ça avait commencé par Camopi, puis St Georges, puis le reste: un air de déjà vu...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
Guyane

Coronavirus: le couvre feu à nouveau allégé...

S.Z. - Samedi 26 Septembre 2020

1 commentaire
Santé

Covid-19 : 9 400 patients guyanais guéris

P.R - Mardi 22 Septembre 2020

2 commentaires
A la une