• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COVID-19

Covid info : "de nouvelles attitudes et une nouvelle façon de vivre"

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr) Jeudi 12 Mai 2022 - 14h30
Covid info : "de nouvelles attitudes et une nouvelle façon de vivre"

 Après une semaine marquée par un allègement des restrictions, le Préfet a dressé un point sur la situation sanitaire en Guyane. 

480 nouveaux cas sur les 7 derniers jours. C’est le décompte effectué par les autorités ce jeudi 12 mai. Le taux d’incidence consolidé reste stable et passe même en dessous de la barre des 150 (avec 149 sur 7 jours glissants). Pour rappel, lors du dernier Covid info, le taux d’incidence atteignait les 158.

Autre point : une réanimation et 9 hospitalisations sont actuellement en cours dans les Centres hospitaliers de Guyane. La vraie et seule, ombre au tableau concerne les deux décès déclarés depuis le dernier point Covid. Le total de morts en Guyane attribués au Covid-19 s’établit à 397 et se rapproche ainsi dangereusement de la barre des 400.

Un allègement des restrictions sanitaires
« Il était donc logique que le gouvernement prenne une décision de facilité », juge le Préfet Thierry Quéffelec. « Quand il fallait serrer, il l’a fait. Là ça se passe beaucoup mieux, donc on desserre. »

En effet, cette semaine a aussi été marquée par de nouveaux allègements des restrictions sanitaires. Ce mercredi 11 mai, le ministre de la Santé a d’abord annoncé la fin du port du masque obligatoire dans les transports en commun à partir du 16 mai prochain.


Il restera cependant recommandé, a précisé Olivier Véran, ajoutant que « la situation épidémique s'améliore, la pandémie n'est pas terminée, mais le nombre de nouveaux diagnostics au quotidien diminue et nous considérons qu'il n'est plus adapté de maintenir cette obligation ». Le port du masque restera désormais uniquement obligatoire dans les établissements de santé.

Ce 12 mai, le gouvernement a ensuite décrété un allègement des restrictions en vigueur pour les déplacements entre les outre-mer et l’hexagone, et ce, dans les deux sens. Plus concrètement, les non-vaccinés ne devront plus se justifier d’un motif impérieux pour circuler depuis ou vers les DOM. Dans le Pacifique, Wallis-et-Futuna fait, cependant, figure d’exception à cette annonce. Dans la même logique, un test négatif ne sera plus demandé à l’embarquement pour les voyageurs vaccinés. Ce nouveau decrét sera publié samedi.

« Ce sont de nouvelles attitudes et une nouvelle façon de vivre », commente le Préfet de Guyane.

Quid du personnel de santé suspendu ?
Comme l’indique Thierry Quéffelec : « pour l’instant la loi leur permet de reprendre dès lors qu’ils seraient vaccinés. La notion autour de l’obligation vaccinale n’a pas encore été posée. Elle peut être enlevée par décret, dès lors qu’il y a un avis positif de la Haute autorité de Santé. C’est quelque chose qui est déjà techniquement programmée pour en sortir, mais pour l’instant la demande n’a pas été faite et ce sera une demande qui sera au niveau du gouvernement qui est actuellement en cours de construction. »

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
A la une
Guyane

Fanny J retrouve son public

Photos : Kathryn VULPILLAT - Dimanche 22 Mai 2022

1 commentaire