• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Santé / Coronavirus

Covid-19: le conseil scientifique veut élargir la vaccination à tous les volontaires

S.Z. Lundi 15 Février 2021 - 14h33
Covid-19: le conseil scientifique veut élargir la vaccination à tous les volontaires
Un professionnel de santé prépare une seringue avant une vaccination contre le Covid-19, le 12 février 2021 à Suttgart (photo d'illustration). - THOMAS KIENZLE (AFP)

Au vu de l'arrivée des premiers cas de variants du covid-19 en Guyane, le conseil scientifique territorial - mis en place par la CTG - recommande de vacciner tous les adultes volontaires.


Le conseil scientifique territorial persiste et signe : ses membres recommandent à nouveau « l’élargissement de la cible vaccinale à l’ensemble de la population adulte volontaire de Guyane ». Comme la « défiance » envers les différents vaccins anti-covid reste importante sur le territoire, vacciner les volontaires de moins de 50 ans permettrait d'atteindre plus rapidement une éventuelle immunité collective, argue le docteur Roger-Michel Loupec, membre CST et conseiller territorial, « parce qu'il faut un certain nombre de personnes vaccinées pour y arriver ».

D'après lui « beaucoup de gens veulent se vacciner mais ne sont pas dans la cible officielle ». Il aimerait d'ailleurs que les professionnels de santé soient aussi beaucoup plus vaccinés.
Une hausse à venir due aux variants ?

Si le conseiller territorial reconnaît une baisse du covid-19 en Guyane depuis le début de l'année, il considère qu'elle est trompeuse puisque les variants du virus, « beaucoup plus contagieux et qui apparaissent plus agressifs » pourrait entraîner une « nouvelle épidémie, comme à Mayotte » ou au Royaume-Uni.

Un risque épidémique qui pourrait être évité puisque les marques de vaccins présentes en Guyane seraient d'après leurs fabricants également efficaces contre les variants Sud-Africain et anglais du covid-19.
« Expliquer, réexpliquer »

Le souci, c'est que la population guyanaise ne semble pas vouloir de la vaccination, comme l'a admis l'ARS ces dernières semaines. Une question « d'explications », estime Roger-Michel Loupec : « Il faut expliquer et réexpliquer, parler aux gens et les convaincre ». L'homme veut croire qu'il y aura ainsi une montée de l'adhésion à la vaccination, surtout si les contaminations par des variants se multiplient.

Mais la parole ne suffit pas, convient-il. Pour espérer éradiquer le virus, « il faut mettre bien sûr en place les moyens pour la vaccination, trouver du personnel et des lieux pour l'accueillir ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

g6d 16.02.2021

La plupart des Guyanais ne veulent pas se faire vacciner. En même temps ils veulent 1 CHU et des hôpitaux à Maripasoula et St Georges tout en croyant aux miracles des huiles essentielles. Donc pas besoin de CHU, ni de médecins qui coûtent si cher. Contentons nous de nos chers remèdes créoles

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 15.02.2021
Sacrifice collectif

"la population guyanaise ne semble pas vouloir de la vaccination"
Non effectivement, la priorité c'est carnaval, en défilant avec les masques sur le cou dans le meilleur des cas.
Avec l'arrivée de variants jusqu'à 70 % plus contagieux c'est la stratégie adéquate ?
Visiblement personne n'avait les testicules pour dire que faire carnaval dans ce contexte épidémique met possiblement en danger des dizaine de milliers de personnes.
Amusons nous et tant pis pour les conséquences...

Répondre Signaler au modérateur
Smet 15.02.2021
prenez RDV et régularisez sur place

Pour le moment, il faut faire vite si vous avez 50 ans et plus,
allez immédiatement sur le site:

Pour Cayenne à St Georges 0594 39 73 33
https://www.maiia.com/centre-de-vaccination/97306-cayenne/centre-de-vaccination---centre-hospitalier-de-cayenne

Pour Macouria à Sinnamary 05 94 32 72 55
https://www.maiia.com/centre-de-vaccination/97310-kourou/centre-de-vaccination---ch-de-kourou

Pour Iracoubo St Laurent à Maripasoula 05 94 34 74 88
https://www.maiia.com/centre-de-vaccination/97320-saint-laurent-du-maroni/centre-de-vaccination---ch-de-l-ouest-guyanais

Allez sur "première vaccination personnel de santé de +50 ans et ou atteints de comobidités"
(même si vous êtes pas du personnel médical, même si vous êtes en parfaite santé, et que vous souhaitez le rester...)

Et prenez rendez vous, tant que vous avez au moins 50 ans vous régulariserez une fois sur place,
ne perdez pas de temps.
On en a assez perdu...

Ensuite il faudra faire pression sur l'ARS pour libérer l'accès au vaccin pour tous, les prier de réquisitionner le personnel nécessaire et le PROG que la CTG se propose de mettre à disposition, et vacciner en masse.
Il faut les pousser à mettre les bonnes personnes aux bons endroits, surtout pour la logistique.

Chaque journée perdue est une journée qui nous fera défaut le jour ou on risque bien d'être saturés...

Répondre Signaler au modérateur
Smet 15.02.2021
Excellente proposition

C'est ce que je ne cesse de prêcher, il faut libérer de toute urgence le droit à se faire vacciner pour tous les adultes.
L'ars a déjà fait un premier pas, il faut continuer dans cette voie et vacciner en masse.
Il est possible de vacciner en primo vaccination au moins 100.000 personnes en moins de 2 mois en Guyane, il suffit d'un peu de bonne volonté, et de mettre les bonnes personnes aux bons endroits.
C'est tout à fait réalisable.

Répondre Signaler au modérateur
tronokar 15.02.2021

Tout à fait, excellente initiative. Il faut un maximum de cobayes pour aider à développer BigPharma et distribuer de gros dividendes aux actionnaires. La situation absolument catastrophique de la Guyane l'exige. Stop à l'hécatombe !
Heu... sans moi, évidemment et définitivement !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
3 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos