France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Reprise des célébrations religieuses : les églises de Guyane ouvertes pour la Pentecôte ?

P.R Samedi 23 Mai 2020 - 09h07
Reprise des célébrations religieuses : les églises de Guyane ouvertes pour la Pentecôte ?
L’église Sainte-Catherine située au Vieux Bourg de Kourou avant les travaux de réfection (Archives) - Aurélie Ponsot

Le gouvernement a publié, vendredi soir, un décret autorisant une reprise immédiate des cultes publics. Cependant, les églises de Guyane ne devraient rouvrir que pour la Pentecôte, le 31 mai prochain, comme préconisé par l’évêque Emmanuel Laffont.

Un décret du ministre de l’intérieur permet à titre exceptionnel, la reprise des cultes dès demain dimanche 24 mai. Il précise cependant que la date conseillée reste le 3 juin.

Les églises de Guyane devraient rester fermées jusque là, comme le préconise l’évêque Monseigneur Laffont qui « déconseille l’ouverture rapide du culte ce week-end ». « Le virus circule encore et pas seulement à Saint-Georges et à Camopi, mais dans l’île de Cayenne, à Macouria et à Kourou, même si avons aucune raison de céder à la panique, a réagit le dignitaire religieux. La plupart des paroisses se préparent tranquillement à ouvrir leur église pour la Pentecôte, avec une désinfection globale, un marquage au sol et sur les bancs pour maintenir les distances, la préparation d’une équipe de bénévoles pour s’assurer que les gestes barrières sont respectés, que les fidèles ont un masque etc. »

Monseigneur Emmanuel Laffont appelle les églises catholique de Guyane à ne pas ouvrir "sans mûre réflexion ni consultation de leurs conseils" -

Appliquer les gestes barrières et de distanciation
Selon un communiqué du ministère de l’intérieur, les lieux de cultes seront tenus de faire appliquer en leur sein tous les gestes barrières et de distanciation exigés dans les autres lieux accueillant du public. Ils devront faire respecter la distance d’au moins un mètre entre les participants aux cérémonies. Ces participants devront porter un masque et se désinfecter les mains à l’entrée. Les préfets pourront ordonner la fermeture si les règles n’étaient pas appliquées. Pour le reste, il revient aux autorités de chaque confession d’établir des recommandations adaptées aux spécificités de chaque pratique rituelle.

Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Nespresso 24.05.2020

Jusqu'à présent les lieux de culte ont été d'excellents vecteurs de propagation du virus, on peut donc s'attendre à une belle flambée des cas positifs grâce à la ferveur religieuse de nos compatriotes.
"Notre religion n'a point eu de plus assuré fondement humain que le mépris de la vie." Michel de Montaigne, Essais 1580

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 23.05.2020

En tous cas il ne manque pas de fidèles dans les temples du dieu consommation!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une