• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CORONAVIRUS

Point Covid du 22 juillet : 134 nouveaux cas et un décès, le cap des 100 000 injections d'ici la fin de la semaine ?

XP.LP. Jeudi 22 Juillet 2021 - 10h39
Point Covid du 22 juillet : 134 nouveaux cas et un décès, le cap des 100 000 injections d'ici la fin de la semaine ?

 Les chiffres du Covid-19 en Guyane poursuivent à nouveau leur ascenscion avec un taux d'incidence toujours en hausse et une tension hospitalière ténue.

 Avec 134 nouveaux cas confirmés ces dernières 24 heures pour 1253 tests réalisés contre 152 pour 1269 hier, on pourrait croire que la situation aurait tendance à s'améliorer avec un taux de positivité qui perd un point passant de 12 à 11 aujourd'hui. Pourtant l'indicateur  le plus scruté -celui du taux d'incidence- a encore pris sept points en une journée passant de 190 à 197 malades pour 100 000 habitants sur sept jours glissants, de quoi traduire une tendance à l'augmentation des nouveaux cas pour la semaine écoulée. Le nombre d'injections effectuées est désormais à 98 065 pour 40 488 personnes disposant d'un schéma vaccinal complet. La Guyane devrait vraisemblablement franchir deux caps d'ici la fin de cette semaine ou le début de la semaine prochaine : celui des 30 000 contaminés dépistés et des 100 000 injections effectuées. 

Autre signal préoccupant, celui de la tension hospitalière. Si les services de réanimation disposent encore d'une légère marge avant leur saturation avec actuellement 28 malades au sein de ces services, le nombre de lits en hospitalisation progresse encore avec une nouvelle adminssion depuis hier, passant à 89 hospitalisés en Guyane. 


ARS


Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

g6d 23.07.2021

Les places libres en réanimation seront bientôt occupées par les personnes hospitalisées pour d'atres maladues puisque les soignants de Guyane non vaccinés vont les infecter. Il ne fait pas bon d'être hospitalisé en ce moment en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
MAGOU 23.07.2021
BRAVO FG !!! mais .....

Encore un petit effort dans vos lignes éditoriales, pour que la Guyane soit enfin au même niveau que la "Matinik" comme conseillé par votre pharmacologue préféré "gaygay5" (futur ministre de la santé des décédés)
Continuez dans la déconnance, bon courage et bonne conscience !!!

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 23.07.2021

Aller encore un petit effort trop violans, vous aurez bientôt la possibilité de dénoncer la France coloniale n’envoyant pas des cohortes de soignants, qui, trop occupés (et à bout de souffle) dans les hôpitaux métropolitains ne pourront voler à votre secours...ce coup ci, pas de décalage de l’incidence entre la métropole et le département.
Allez donc le chercher le covid à l’Ouest et ramenez le sur le littoral.

Aucun respect pour les soignants, aucun respect pour les Guyanais, trop focalisé sur vos nombrils, Votre fond de commerce pleurnichard. Aucun respect pour vous, vous n’inspirez que le dégoût.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
3 commentaires
2 commentaires
A la une
Coronavirus

Un kiné en colère

Propos recueillis par Christine GUICHARD - Mardi 28 Septembre 2021

Vous étiez président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé secteur...

1 commentaire