• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Patients Covid-19 : « À part leur donner du Doliprane, qu’est-ce qu’on peut faire ? »

FXG, à Paris Mercredi 8 Septembre 2021 - 17h48
Patients Covid-19 : « À part leur donner du Doliprane, qu’est-ce qu’on peut faire ? »
Précisant qu’il est lui-même vacciné et fils d’infirmier, Moetaï Brotherson s'est défendu d’être « antivax et complotiste ». - Créateur : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT | Crédits : AFP

Moetaï Brotherson, député GDR de la Polynésie, a demandé « candidement » au ministre de la Santé, mardi lors de la séance de questions au gouvernement, s’il existait une autre stratégie de prise en charge des malades du Covid parallèlement à la stratégie vaccinale.

 Une question souvent posée dans nos territoires et que le député polynésien a soulevée non sans préciser qu’il est lui-même vacciné et fils d’infirmier et en se défendant d’être « antivax et complotiste » !

« À part leur donner du Doliprane, qu’est-ce qu’on peut faire ? », a-t-il conclu avant de laisser répondre Olivier Véran.

Le ministre de la Santé et médecin lui-même a donc expliqué que « oui, il y a des traitements ». Ainsi pour la forme bénigne de la maladie, c’est-à-dire de la fièvre, un syndrome grippal, des courbatures, des frissons, il a indiqué qu’il convenait effectivement de prendre un Doliprane ou un antipyrétique.

En cas de forme infectieuse, le médecin prescrit un antibiotique pour éviter une surinfection bronchique.

En cas de forme grave, quand les poumons sont encombrés, remplis d’un magma de liquide inflammatoire, le médecin met le malade sous oxygène, soit avec des lunettes soit à haute-dose (de l’optiflow) ou encore par intubation sous coma artificiel.

« Y a-t-il une molécule antivirale, a questionné le ministre ? Non. Un traitement pour limiter les risques d’accentuation des formes graves ? Oui, il existe un traitement par anticorps monoclonaux, et pour éviter des complications, des traitements par la cortisone et par anticoagulants. » Le ministre a conclu sa réponse au député polynésien ainsi : « Les médecins savent comment traiter mais ils ne savent pas se débarrasser du virus, par contre la vaccination évite de l’attraper ou d’avoir une forme grave. »

• LIRE AUSSI : Le pass sanitaire s’appliquera outre-mer dès la fin de l’état d’urgence sanitaire
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

HIHIHI 10.09.2021
Dr JAYJAY

La seule maladie???

Vous êtes sur?, réfléchissez bien.

(Pardon je viens de dire un gros mot)

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 09.09.2021
seule maladie

sans aucun remede (le covid).

je dis sa, je dis rien...

Répondre Signaler au modérateur
bozo 09.09.2021
Veran contre politique

Quel est le diplôme du député ? Il est informaticien.
Quel est le diplôme du ministre ? Il est médecin neurologue.
Lorsque le député informaticien a posé la question sur un traitement contre le coronavirus, il a dû croire que ça se soignait comme un virus informatique...

Répondre Signaler au modérateur
g6d 09.09.2021

Apparemment les députés ultramarins n'ont pas de conseiller compétents dans le domaine de la santé puisqu'ils demandent au ministre de la santé des informations sur le traitement de la Covid19. A quoi servent leurs attachés parlementaires ? Ce dispositif sert il à embaucher des personnes alliées mais sans compétence ? Ces députés n'ont pas de contact avec les medecins de leurs Circonscription ? Si les réseaux sociaux sont leur principale source d'information, il y a lieu de s'inquiéter sur la pertinence de leur travail

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
13 commentaires
5 commentaires
13 commentaires
A la une
2 commentaires
2 commentaires