Marc del Grande : « Nous n'avons pas dilapidé notre avance »

Marc del Grande : « Nous n'avons pas dilapidé notre avance »

Dès le 25 mars, dans une interview que vous nous accordiez, vous préveniez qu’il fallait « préparer la Guyane à affronter un pic important ». Estimez-vous aujourd’hui que l’on a dilapidé l’avance que nous avions au début du confinement ?
Non, on ne peut pas dire ça. On ne peut pas s’abstraire de notre contexte géographique. La Guyane a des voisins. La dynamique épidémique est différente en Europe et en Amérique latine. Je ne crois pas qu’on a dilapidé cette avance. Au contraire, ça nous a permis...

franceguyane.fr 1750 mots - 29.05.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir