France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
épidémie de covid-19

Le préfet et le maire de Matoury distribuent des masques dans les quartiers informels

Stéphane HESPEL Dimanche 31 Mai 2020 - 18h09

- Photos SH

Aujourd'hui, en milieu d'après-midi, une opération de distribution de masques s'est déroulée à « Bagdad », « Saint-Pierre », « Pélican » auprès de la population qui réside dans ces quartiers informels situés à Cogneau-Lamirande, dans la commune de Matoury. Le préfet, Marc del Grande, le maire de Matoury, Serge Smock, étaient les chefs de file de cette distribution qui a duré plus d'une heure en compagnie d’associations locales.

Distribution de masques et pédagogie. Voilà résumé en quelques mots l'esprit du déplacement, cet après-midi, du préfet Marc del Grande et du maire de Matoury, Serge Smock, à Cogneau-Lamirande. Le représentant de l'Etat et l'édile, accompagnés d'associations locales qui oeuvrent au quotidien dans les quartiers informels de Cogneau-Lamirande, sont allés distribuer des masques « à ceux qui n'ont pas les moyens d'en acheter ». 
90 000 masques arrivent mercredi
Cette distribution n'est ni la première, ni la dernière. « Nous avons déjà donné 65 000 masques aux communes pour réaliser ce type d'opération. Nous en reçevront 90 000 de plus mercred », ajoute Marc del Grande. Et d'insister sur le fait que c'est « maintenant qu'il faut faire l'effort, pour qu'il n'y ait pas de relâchement dans la lutte contre la propagation du virus".

« Aidez-vous, aidez-nous, portez des masques. Et si vous avez des symptômes aller consulter un médecin. Appelez le 15 », répète inlassablement le préfet en croisant sur son chemin les habitants de ces « quartiers ». Le soir, « il ne faut pas faire la fête. Il ne faut pas s'alcooliser et surtout respecter la distanciation », insiste-t-il auprès de ce couple qui vient de sortir de chez lui, un peu étonné sans doute de cette visite. Mais l'accueil est bon. Et l'écoute, attentive. Les véhicules qui slaloment entre les trous qui jalonnent la chaussée, remplis d'eau, s'arrêtent et le message semble aussi passer.
« Le virus n'est pas que dans l'Est »
Sur Matoury, « nous avons distribué environ 15 000 masques, explique Serge Smock. 10 000 nous avaient été donnés par la CACL (communauté de communes du Centre littoral). Il y avait des modèles pour les adultes et d'autres plus petits pour les adolescents. Mais attention, ces masques ne se recyclent pas, prévient l'élu. Il faut les mettre à la poubelle après leur utilisation.

« L'idée, maintenant que nous avons des masques, n'est pas de les stocker », insiste le préfet. L'épidémie circule partout. Il n'y a pas un endroit de Guyane qui soit préservé, ajoute Marc del Grande. « Il faut vivre avec le virus et dons s'en protéger et protéger les autres. Et ça, c'est partout sur le territoire, y compris dans les quartiers informels. Enfin, le virus n'est pas que dans l'Est. Il faut vraiment appuyer sur l'accélérateur pour s'en préserver. » Insister auprès des populations et faire preuve de persuasion, tel était l'objectif de cette opération.

Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire

Vos commentaires

Nespresso 01.06.2020

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
5 commentaires
1 commentaire
2 commentaires
A la une