• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COVID-19

Le nombre de lits en réanimation pourra bientôt être doublé en Guyane

Samuel Reffé Dimanche 18 Avril 2021 - 12h19
Le nombre de lits en réanimation pourra bientôt être doublé en Guyane

 Dans l’Île-de-Cayenne, le taux d’incidence de l’épidémie de Covid-19 a franchi vendredi la barre des 300 cas pour 100 000 habitants. Le groupement hospitalier de territoire de Guyane prévoit un doublement du nombre de lits en réanimation sur l'ensemble du territoire, quinze lits supplémentaires seront mis en place dès lundi au centre hospitalier de Cayenne.

 “La stratégie de montée en charge du capacitaire en réanimation est travaillée depuis la fin de la première vague” assure le docteur Hatem Kallel, chef du service de réanimation au centre hospitalier de Cayenne. Ce dimanche, le service affichait un taux d’occupation de 70% en comptant les patients non-covid. Sur 23 lits médicalisés, 12 étaient occupés ce dimanche par des patients atteints des formes les plus graves du virus.

“Actuellement, on reste toujours dans nos capacités” fait valoir le chef du service. Mais pour éviter les déprogrammations et la sur-occupation attendue face à l’arrivée d’une troisième vague de contamination en Guyane, le service devait se réorganiser. Vendredi, l'agence régionale de santé annonçait que le taux d'incidence dans l'Île-de-Cayenne allait franchir les 300 cas pour 100 000 habitants dans la journée. Face à cet indicateur alarmant - le "seuil d'alerte" ayant été fixé à 50 - 15 autres lits en réanimation seront mis en place à partir de lundi dans la salle de réveil du bloc opératoire du CHC qui a été vidée la semaine dernière. Aujourd’hui, la Guyane a une capacité de 35 lits en réanimation sur ses trois centres hospitaliers.


DR
Plan blanc et "montée en charge"
 
Huit lits sont équipés au centre hospitalier de l’ouest guyanais à Saint-Laurent-du-Maroni, quatre au centre hospitalier de Kourou. Avec les quinze lits supplémentaires prévus dès la semaine prochaine au CHC, la Guyane affichera une capacité de 50 lits en réanimation. Et le CHOG peut doubler ses capacités, même si cela n’est pour l’instant pas acté puisque le taux d’occupation est relativement faible, pour ainsi porter le nombre de lits à 58, et quasiment doubler la capacité habituelle du territoire. Chaque région a en effet un nombre de lits en surnuméraire défini avec les agences régionales de santé.

Le 14 avril, un plan banc a été déclenché au centre hospitalier de Cayenne. Ce dernier, décliné en plan “hôpital en tension” dans les centres hospitaliers de Kourou et de Saint-Laurent-du-Maroni, permet l’activation et la graduation des mesures destinées à faire face aux situations sanitaires exceptionnelles. Le plan blanc vient ainsi compléter le dispositif de “montée en charge” pour qu’il y ait une meilleure distribution des personnels et des outils.

“Si on élargit le périmètre des capacités en réanimation cela signifie qu’on s’étendra sur d’autres secteurs et qu’on procèdera au redéploiement des personnels” poursuit le médecin réanimateur. En d’autres termes, les soignants qui travaillent en libéral ou dans d’autres secteurs pourront être amenés à travailler dans les secteurs où le nombre de patients en réanimation est jugé élevé.

A lire aussi : Covid-19, France-Guyane fait le bilan.

DR


Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
4 commentaires
6 commentaires
3 commentaires
9 commentaires
6 commentaires
A la une
1 commentaire
6 commentaires