France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La quatorzaine reste obligatoire pour les arrivants des Antilles

P.R Jeudi 21 Mai 2020 - 17h10
La quatorzaine reste obligatoire pour les arrivants des Antilles
 La quatorzaine pour les personnes arrivants des Antilles sera-t-elle bientôt levée ? Dans une interview publiée le 20 mai sur notre site, le préfet Marc Del Grande répondait que la question était « légitime mais pour l’instant prématurée ».

Dans le cadre du déconfinement, la quatorzaine reste donc de mise. Les restrictions de voyage restent également la règle jusqu’à nouvel ordre. En théorie, il n’est donc possible de prendre l’avion que pour des « motifs impérieux » d’ordre familial, de santé relevant de l’urgence, ou d’ordre professionnel ne pouvant être différé.

À l’aéroport Félix-Éboué, le dispositif d’accueil médicalisé est maintenu. Les nouveaux arrivants signent un contrat d’engagement à respecter une quatorzaine stricte à domicile. « C’est un engagement liant, nous a répondu Daniel Fermon, Sous-préfet et directeur général de la sécurité, de la réglementation et des contrôles. Si la personne ne signe pas ce document, elle ne peut pas sortir de l’aéroport ». Les coordonnées des voyageurs sont récoltées, et en cas d’apparition de symptômes, ceux-ci doivent se déclarer auprès de l’ARS.
« À ce stade, nous avons besoin de conserver le dispositif de quatorzaine pour diminuer les risques de contagion et éviter les chaines de contamination, poursuit Daniel Fermon. La levée de la quatorzaine ne pourrait se faire qu’après analyse de l’évolution épidémiologique, sur la base d’éléments scientifiques avérés. »

Qu’en est-il des motifs impérieux ? Caroline est arrivée cette semaine en Guyane, en provenance de Martinique. Elle nous a confié que, à son grand étonnement, elle n’avait pas eu à justifier du motif de son déplacement qui est d’ordre professionnel. «  Le contrôle de ces documents est de la responsabilité de la compagnie aérienne. Si le contrôle est systématiquement effectué à l’embarquement, il est fait de façon aléatoire à l’arrivée », répond Daniel Fermon.
Plus strict en Martinique
 Les mesures semblent plus stricts à l’arrivée à l’aéroport Aimé-Césaire en Martinique. Daniel, résident à Montsinéry-Tonnégrande, s’y est rendu pour assister aux obsèques d’un membre de sa famille. Après avoir rempli un formulaire, une ordonnance lui a été délivrée pour aller faire un test virologique par PCR (dans le nez) à l’hôpital de La Meynard. Il ne restera dans le département que huit jours et n’aura donc qu’un seul test à faire. S’il avait prévu d’y rester au moins quatorze jours, il lui aurait fallu faire deux tests du même type.

Pour rappel, le Conseil Constitutionnel jugeait le 13 mai dernier que « la sécurité sanitaire des territoires ultramarins nécessite d’identifier et isoler immédiatement les arrivants ayant des symptômes évocateurs de Covid, et d’avoir recours à une mise en quarantaine et à un dépistage systématique du virus chez les autres voyageurs ».

Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

mikeromeo 21.05.2020

"Si la personne ne signe pas ce document, elle ne peut pas sortir de l’aéroport "
Et donc ? On la séquestre ?
On voit l'imbroglio juridique à venir.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
2 commentaires
A la une
2 commentaires
1 commentaire