France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La Guyane ne fait pas la une des journaux dans l’Hexagone

FXG Mardi 30 Juin 2020 - 12h21
La Guyane ne fait pas la une des journaux dans l’Hexagone

Revue de ce qu'il se dit, ce qui se voit, ce qui s'entend dans l'hexagone à propos de la crise sanitaire en Guyane.

Mardi, le JT de 13 heures de France 2 a consacré un sujet à « la situation inquiétante en Guyane », après la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim et après les prévisions de suppression de postes chez Airbus.

Le sujet de 1 minute 52 secondes s’intéressait à la distribution des paniers repas par la Croix Rouge et à l’étude des chaînes de transmission par l’institut Pasteur de Cayenne.

Un peu plus tôt dans la journée, c’est le journal de 8 heures de France Culture qui relayait l’avertissement de l’Organisation mondiale de la santé sur l’accélération de la pandémie de Covid-19 et annonçait « qu'en Guyane, certains parlent de crise humanitaire ».

En fait pour lire quelque chose sur l’épidémie de Covid-19 en Guyane dans la presse nationale, il faut revenir huit jours en arrière en amont du déplacement d’Annick Girardin, juste après que l’Assemblée nationale ait voté la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 octobre.

La veille de l’arrivée de la ministre des Outre-mer, le Figaro titrait : « Couvre-feu renforcé à Kourou, très touchée par le Covid-19 » ; 20 minutes : « Coronavirus en Guyane : L’hypothèse d’un reconfinement est sur la table, prévient Matignon » ; et Médiapart : « la crise sanitaire reconfine les municipales ». Le 24 juin, le Huffington Post écrivait : « En Guyane, la population s'inquiète d'entrer dans la "phase sérieuse" de l'épidémie ».

France 24 diffusait un sujet : « Covid-19 : les migrants brésiliens inquiètent en Guyane ». Ouest-France titrait : « Situation très préoccupante en Guyane face au coronavirus ».

Le Monde ou Libération n’en parlaient que pour relayer les annonces de la ministre… Après, il faut bien dire que toute la presse n’avait d’yeux pour les municipales qui ont été ajournées en Guyane. Heureusement, il y a la presse locale !

Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

Vendeta973 01.07.2020
La Quoi ???

Guyane,
c'est où ça ? une série TV ?

Pas de mer bleu, beaucoup de délinquance, d'immigration illégale, de chômage, de bestioles, de pauvreté, de maladies bizarres,

Soyons clair, ça ne fait pas envie, ça ne fait pas rêver comme nos cousines des Antilles.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 02.07.2020
40%

Notre peyi ne fait peut-être pas rêver mais les fonctionnaires colo... pardon, métropolitains ne crachent pas sur les 40%.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 02.07.2020

Salut JayJay
Juste pour vous informer que les 40 %ne sont pas réservé ( et heureusement d'ailleurs ) aux colo... pardon, métropolitains, comme vous dites.
Beaucoup de natif de Guyane en bénéficient, même les chauffeurs de bus. Alors, svp, fermer votre bouche..., je pense que c'est mieux.

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 02.07.2020
MdR

S'il n'y avait pas le bonus des 40%, où serait l'intérêt de venir bosser en Guyane : travailler autant pour gagner autant et donc au final dépenser bien plus qu'en Métropole, pour se nourrir, pour se loger, pour se déplacer... Bref, au final, se retrouver plus pauvre que dans notre hexagone tempéré ?
Ne prenez pas vos contemporains pour la Mère Javouhey ! Ne prenez pas les gens pour des c...

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 30.06.2020

Le figaro et le monde font quelques brèves.

Répondre Signaler au modérateur
Affreux Jojo 30.06.2020

Le Figaro s'obstine à faire des titres du genre : "26 morts aujourd'hui, la situation s'aggrave en Guyane"
Alors que les 26 morts, c'est pour la métropole...
Ça me rend dingue !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
11 commentaires
6 commentaires
A la une
3 commentaires
3 commentaires
5 commentaires