France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

L’épidémie de dengue s’aggrave

A.G. Mercredi 24 Juin 2020 - 12h34
L’épidémie de dengue s’aggrave
La dengue se transmet à l'Homme par l'aedes aegyti, le moustique qui diffuse le zika et le chikungunya (photo d'archives)

Parallèlement au Covid-19 et à la leptospirose, une épidémie de dengue continue à sévir sur la majeure partie du territoire guyanais. Le nombre de cas est en large progression dans les grandes zones urbaines du littoral et le nombre d’hospitalisations est en forte hausse.

La situation sanitaire de la Guyane se dégrade de jour en jour. Alors que le nombre de cas de Covid-19 a dépassé la barre des 2.500 et qu’une personne est décédée des suites de la leptospirose, la majeure partie du territoire guyanais subit une épidémie de dengue depuis plusieurs semaines. Le point mensuel de Santé publique France du 20 juin fait état de 733 nouveaux cas de dengue biologiquement confirmés, soit 2.173 depuis début 2019 ; 80 malades ont dû être hospitalisés, dont 73 les six derniers mois. « Le nombre d’hospitalisations pour dengue a montré une forte hausse en mars, puis de nouveau en juin : 55 hospitalisation ont été enregistrées au Centre hospitalier de Cayenne (CHC), 24 au Centre hospitalier de Kourou et une au Centre hospitalier de l’Ouest guyanais, souligne Santé publique France Guyane. Parmi ces cas, quatre sont des formes sévères recensées en mars et avril dont une chez un enfant de moins de 6 ans. Deux décès ont été signalés en mai par le CHC. « Un décès est indirectement lié à la dengue et un décès est en attente de classement », indique Santé publique France Guyane,

L’épidémie se poursuit activement dans le secteur du littoral ouest, de Kourou et de l’Île de Cayenne. Depuis le 20 avril, 278 cas de dengue ont été détectés dans le secteur littoral ouest, où l’épidémie est essentiellement présente à Saint-Laurent du Maroni, qui concentre 96% des cas confirmés. Dans l’Île de Cayenne, 467 cas sont recensés depuis le 20 avril. L’épidémie touche les trois communes, avec 46% des cas confirmés à Cayenne, 39% à Rémire-Montjoly et 15% à Matoury. « Depuis début mai, l’écart faible voire négatif entre les effectifs des cas cliniquement évocateurs et des cas confirmés suggère une sous-estimation des cas cliniquement évocateurs de dengue en médecine de ville », évalue Santé publique France Guyane.

Dans la région de Kourou, placée en situation d’épidémie depuis mi-mars, le nombre de nouveaux cas hebdomadaires reste élevé mais stable. Kourou, qui comptabilise 81 % des cas, est principalement touché mais des cas sont aussi comptabilisés à Macouria, Sinnamary et Monsinéry. Selon Santé publique France Guyane, la circulation du virus est en phase descendante sur le Maroni. La situation est stable dans le secteur de l’Oyapock, passé au stade « foyers épidémiques » fin avril. « Le nombre de cas cliniquement évocateurs tend à diminuer depuis l’entrée dans cette phase, tandis que des cas confirmés sont toujours détectés à Saint-Georges », indique Santé publique France Guyane.

Dans le contexte d’épidémie concomitante de Covid-19, le risque de tensions sur les moyens hospitaliers est donc accru. La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, l’a d’ailleurs évoqué hier soir, à l’occasion du comité de gestion de la crise sanitaire (lire ici), en détaillant les moyens supplémentaires mobilisés en Guyane : « Il nous faut aussi préserver nos capacités de soins en réanimation hors Covid-19. Les services étant aussi mobilisés pour accueillir les patients victimes de la dengue ou de la leptospirose puisque, malheureusement, la Guyane doit aussi faire face à ces deux autres épidémies. »
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Ergo sum 24.06.2020

Et maintenant la gale svp. Combinée avec une lèpre lépromateuse multirésistante.

Répondre Signaler au modérateur
bozo 24.06.2020
et ensuite...

Après le Covid, la dengue, et après on aura droit à quoi?
Une météorite?

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 24.06.2020
hiver guyanais

Si l'hiver est particulièrement rigoureux, on peut craindre une augmentation des accidents de la route à cause du verglas et des chutes de congères.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
4 commentaires
22 commentaires
A la une