• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Hôpitaux de Guyane : le plan blanc déclenché

Rédaction web Dimanche 5 Juillet 2020 - 07h43
Hôpitaux de Guyane : le plan blanc déclenché

Le plan blanc qui contient des mesures d'organisations destinées à faire face à une situation sanitaire exceptionnelle a été déclenché dans les trois hôpitaux du territoire. La nouvelle a été annoncée sur les réseaux sociaux.

Les centres hospitaliers du territoire et leurs soignants font face à l’augmentation quotidienne du nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 depuis plusieurs semaines. Alors qu’hier 129 malades atteints du Covid-19 étaient hospitalisés et 23 en réanimation les directeurs des hôpitaux de Saint-Laurent, Kourou et Cayenne, Eric Villeneuve et Christophe Robert, ont annoncé par la voie des réseaux sociaux l’activation du plan blanc.

« Mesdames, Messieurs, chers collègues,

Depuis plusieurs semaines, l’activité de nos établissements du GHT est bouleversée par l’épidémie de COVID-19.
Les patients sont de plus en plus nombreux à avoir besoin de nous.

En très peu de temps, et conformément aux travaux d’anticipation, nous avons réussi à nous réorganiser pour recevoir et soigner toutes celles et ceux qui, touchés par la COVID19, ont nécessité une consultation, un appel au 15, un test, un passage aux urgences, une hospitalisation en service de médecine, en réanimation mais aussi en obstétrique.

Cette augmentation capacitaire nous vous la devons, à votre mobilisation et votre professionnalisme et nous tenons à vous en remercier. Nous la devons aussi à l’appui précieux de nos collègues hospitaliers des Antilles qui, très tôt, ont accepté de prendre en charge certains de nos malades pour nous permettre de faire face à l’accélération épidémique dans de meilleures conditions.
Nous savons que la charge de travail est importante et vous confirmons l’arrivée progressive de renforts à même de vous soutenir sur la durée complète de cette crise et qui nous permettra de mieux accueillir les malades qui devraient être plus nombreux pendant encore deux à trois semaines.

Aussi, en complément de ces renforts (Réserve sanitaire mais aussi renforts de l’APHP et de tous les hôpitaux de France) il nous faut activer l’étape ultime de notre plan de riposte.

Nous avons donc décidé conjointement d’actionner nos plans blancs respectifs, ce jour, à partir de 17h.
De nombreuses mesures des plans blancs sont déjà mises en œuvre dans les faits.

Il s’agit désormais, au-delà des réorganisations les plus urgentes déjà mises en œuvre, d’utiliser tous outils prévus dans ces plans.
Les mesures de plan blanc seront modulées en fonction de l’évolution de la situation et feront l’objet d’un suivi permanent par la cellule de crise. Des points réguliers d’information seront communiqués selon les modes habituels.

Pour le compte du GHT de Guyane , et au nom des hôpitaux de Cayenne, Saint-Laurent du Maroni et de Kourou.

Le directeur du Centre Hospitalier de Cayenne, Andrée Rosemon - Christophe Robert
Le directeur par intérim du Chog - Eric Villeneuve
Le directeur par intérim du CHK -Christophe Robert
 »

Qu’est-ce qu’un plan blanc ?
Le plan blanc est un dispositif de mise en alerte des hôpitaux impliquant entre autres une réorganisation des capacités, le rappel de personnels et une coordination des services d'urgence. Ce plan vise à prendre en charge un afflux massif de victimes. Il avait notamment été activé le 6 mars dans les hôpitaux des régions les plus touchées par le Covid-19 en France hexagonale.


Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

MartinEden 06.07.2020
Les couleurs en maternelle

Vert jaune orange rouge
C'est compréhensible.
Blanc ? Avant c'etait transparent = déni de la gravité ?
Maintenant tout est plus clair.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 05.07.2020

le plan blanc est déclenché quand les moyens hospitaliers risquent d'être débordés par la quantité de prises en charge. En Guyane il faut anticiper puisque les moyens guyanais sont limités. Faut-il attendre la catastrophe pour faire venir des renforts dans un délai d'une semaine ?

Répondre Signaler au modérateur
bozo 05.07.2020
Faut pas tomber malade

Le plan blanc est declanché uniquement lors d'une catastrophe, genre bombe atomique, massacre de masse, arme de destruction massive, guerre biologique, etc...
Ça en dit long sur la situation actuelle de la Guyane, la situation est probablement bien plus grave qu'on ne tente de nous le faire croire.

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 05.07.2020

C'est parti pour les différentes versions de la théorie du complot que va générer ce "plan blanc"...
Pour rappel : "Pour faire face à l'épidémie de coronavirus, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé vendredi 6 mars le déclenchement du plan blanc dans les établissements sanitaires français."
À ma connaissance, il n'y avait ni massacre de masse, ni guerre bactériologique en vue à cette époque !
Mais le délire n'est sûrement pas terminé : certains vont sûrement lire, dans l'intitulé de ce plan, un message subliminal de l'État impérialiste et colonisateur...

Répondre Signaler au modérateur
bozo 05.07.2020
Plan gris

Et un bexpresso de plus, bip ! Bib !
Le plan blanc à été declanché suite au discours de macron, #nous sommes en guerre# tous les 6 mots... Si ce n'est pas une guerre bactériologique ça y ressemble...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
3 commentaires
2 commentaires
A la une