• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Coronavirus

Fin de l’urgence sanitaire : retour sur les mesures qui ont régi notre vie pendant deux ans

Marlène CLÉOMA (avec France-Antilles) Lundi 1 Août 2022 - 17h46
Fin de l’urgence sanitaire : retour sur les mesures qui ont régi notre vie pendant deux ans
Avenue du Général de Gaulle à Cayenne - @M.C

Ce lundi, prend officiellement fin les cadres juridiques d’exception (état d’urgence, gestion de la crise sanitaire) qui avaient été décidés face à la catastrophe sanitaire. Le gouvernement ne pourra plus imposer qu’un test négatif de dépistage au Covid à l’embarquement en direction du territoire hexagonal et pour les voyages outre-mer, dans des cas bien précis. Retour sur les mesures exceptionnelles (non exhaustives) de ces deux années de crise sanitaire.

« Nous sommes en guerre », confinement général

Souvenez-vous, nous sommes le 16 mars 2020, il est 16 heures en Guyane, dans une allocution solennelle de vingt et une minutes, le président de la République Emmanuel Macron, sur un ton martial vient de déclarer la guerre à un « ennemi invisible ». Le chef de l’État a annoncé un arsenal de mesures d’une radicalité inédite, afin de lutter contre la pandémie du coronavirus. Il place l’Hexagone ainsi que la Guyane et tous les autres territoires en confinement général pour une durée de quinze jours. Le calendrier des réouvertures prévoit quatre étapes de déconfinement, entre le 3 mai et le 30 juin.
Etat d’urgence sanitaire

L'état d'urgence sanitaire est appliqué nationalement entre le 24 mars 2020 et le 10 juillet 2020.

L’attestation de sortie, le port du masque obligatoire… la nouvelle vie

Marc Del Grande, le préfet d’alors annonce le confinement de la Guyane à partir du 17 mars au même titre que l’Hexagone. À partir de mardi 17 mars à midi, il ne sera plus possible de sortir de chez soi si ce n’est pour se soigner, faire ses courses ou aller travailler pour ceux qui ne peuvent pas le faire de chez eux. Il annonce aussi la fermeture des commerces non alimentaires, un couvre-feu de 21h00 à 5h00 du matin.
  Pour circuler désormais, les Guyanais doivent justifier chacune de leurs sorties en remplissant les cases d’une attestation de déplacement dérogatoire pour chaque déplacement. Les personnes qui ne respecteraient pas cette règle s’exposent à une amende d’un montant de 135 euros, qui peut monter, en cas de récidives, jusqu’à 3 750 euros et six mois de prison maximum. On retiendra également qu’il fallait un motif impérieux pour quitter Cayenne et arriver à Régina…

Le confinement prolongé
Lundi 13 avril, dans une nouvelle allocution, (la quatrième), Emmanuel Macron annonce le prolongement du confinement le 11 mai. « À partir du 11 mai, nous rouvrirons progressivement, les crèches les écoles et les lycées… ». Les étudiants de l'enseignement supérieur, eux, devront suivre leurs cours à distance jusqu'aux grandes vacances.

Retour au travail… mais pas de loisirs

Le 11 mai, première étape du déconfinement. Le travail reprend. Il est possible de se déplacer sans son attestation dans un rayon de 10 km. Au-delà de cette distance il faudra présenter une attestation, la nouvelle car une autre a été éditée…. Les commerces ont ouvert, tout comme les centres commerciaux. En revanche, les lieux de spectacles, comme les salles de concerts et les théâtres, resteront fermés et les grands festivals ne pourront se tenir jusqu'à mi-juillet prochain… En Guyane, ça n’a jamais été le cas, les discothèques ont pu rouvrir ... le 16 février 2022.


Le carnaval annulé…

C’était un secret de polichinelle. Nous sommes le 15 décembre 2020, les autorités préfectorales annoncent l’annulation du carnaval 2021 pour cause de crise sanitaire.

Réouverture des restaurants et bars sous contrôle
Octobre 2021, les Guyanais peuvent se rendre dans un restaurant situé en zone orange jusqu’à 22 h 30 mais seulement avec une attestation de sortie remplie au préalable. “Des justificatifs de paiement en caisse seront également demandés par les autorités en charge des contrôles routiers en deuxième partie de soirée”, précise la Préfecture.

Le couvre-feu de la colère puis la libération…
13 mai 2021, Le préfet Thierry Queffelec a mis fin au suspense : un confinement thématique est mis en place pour deux semaines - @F.G


La Guyane est sous couvre-feu depuis mars 2020, le seul département de France à le subir aussi longtemps. Cinq communes dont Cayenne et Kourou y étaient toujours soumises de 22 heures à 5 heures. Le 29 Novembre 2021 Les restaurants, salles de sport et lieux de culture bénéficiaient de dérogations jusqu'à 23h30. Toutes ces dispositions vont disparaître et les habitants ne seront plus soumis à des contraintes d'horaires. Cependant, comme dans l'Hexagone, le passe sanitaire doit être appliqué. Sauf... qu'un nouveau couvre feu sera mis en place... et le couvre-feu sera levé définitivement pour l'ensemble de la Guyane le 22 février 2022.

Pass sanitaire…. Pass vaccinal…

Entrée en vigueur du pass sanitaire pour les voyages. Les motifs impérieux ne seront plus exigés pour les voyageurs âgés de onze ans ou plus qui sont entièrement vaccinés. Un simple test PCR négatif de moins de 72h (ou antigénique -48h) est exigé à l'aller. Les motifs impérieux, eux, restent en vigueur pour les non-vaccinés, qui doivent également présenter un test PCR (ou antigénique -48h) négatif de moins de 72h, mais doivent aussi s'engager à s'auto-isoler durant 7 jours.

Mise en œuvre de l'obligation vaccinale pour les soignants. Entrée en vigueur le 15 septembre 2021 en France hexagonale, elle a bénéficié d'un délai supplémentaire aux Antilles-Guyane pour s'adapter à la situation sanitaire et sociale des deux territoires. Le pass sanitaire est transformé en pass vaccinal. Son entrée en vigueur est reportée mais il sera finalement suspendu le 14 mars à l'échelle nationale.

Libéré, délivré !

Le pass sanitaire/Vaccinal est suspendu en Guyane. Il est seulement demandé dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux. Le port du masque n'est plus obligatoire dans les lieux fermés accueillant du public, mais il le reste dans les établissements de santé et médico-sociaux, ainsi que dans les lieux d'exercice des professionnels de santé, à partir de 6 ans.
Fin des motifs impérieux pour les passagers non-vaccinés qui doivent toujours présenter un test négatif à l'embarquement. Les personnes vaccinées, elles, n'ont plus besoin de se soustraire à un test. Levée de l'obligation de porter un masque dans les transports. 
Le Parlement adopte définitivement un projet de loi qui met fin au pass sanitaire et autres mesures d'exception contre le Covid-19 ce lundi 1er août 2022.











Pour en savoir plus :
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
13 commentaires
5 commentaires
A la une
1 commentaire
2 commentaires