• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COVID-19

Fermeture des collèges et lycées, sauf classes à examen, l'Est de la Guyane exempté de mesures de restriction

Rédaction web Jeudi 30 Septembre 2021 - 16h45
Fermeture des collèges et lycées, sauf classes à examen, l'Est de la Guyane exempté de mesures de restriction
Tout juste trois semaines après la rentrée scolaire en zone rouge, décision a été prise de fermer une partie des classes des établissements du second degré, qui essuient des fermetures de classes en série avec le protocole sanitaire "adapté" du Rectorat. - XPLP

11 jours durant, du 4 au 14 octobre, l'ensemble des collèges et lycées de la zone orange en Guyane ne dispenseront pas de cours en présentiel, sauf les classes "à examen". Une mesure annoncée par le préfet de Guyane ce jour à l'issue de la cellule interministérielle de crise. 

 « La situation dans les établissements scolaires suit exactement la situation sanitaire du territoire, c’est son reflet. » nous expliquait cet après-midi le Dr Claire Grenier, directrice de la cellule Covid du rectorat, qui fait part d'une augmentation franche des cas depuis 10 jours, notamment dans les établissements du secondaire.

Dans une déclaration à la presse, le préfet de Guyane Thierry Queffelec annonçait la fermeture, du lundi 4 octobre au jeudi 14 octobre, d'une partie des classes de l'enseignement secondaire. Une mesure qui ne concerne pas l'ensemble des classes "à examen", qui pourront dispenser des cours en présentiel sur cette période :
Ne sont pas fermées :
-L'ensemble des classes de 3ème;
-Toutes les classes de 1ere et terminale générales et technologiques;
-Toutes les classes post-bac
 « Ce sont de nouvelles mesures qui avaient déjà été testées et qui avaient permis certains progrès dans la baisse du taux d’incidence » déclarait le préfet au micro de France-Guyane. Au mois de mai 2021, l'AMG et la CTG décidaient en effet de « casser la dynamique de l’épidémie » en fermant l’ensemble des établissements scolaires de Guyane. Le taux d'incidence chez les 11-15 ans est actuellement « très important » tel qu'énoncé par le préfet.
 
Le protocole sanitaire "adapté" mis en place par le Rectorat pour cette rentrée de septembre sous Covid-19 a entraîné des fermetures de classes en série dans les collèges et lycées du territoire. Suivant ses modalités, les directions d'établissements dans le secondaire sont, depuis la rentrée, dans l'obligation d'ordonner l'isolement des cas contact dès qu'un cas de Covid-19 est confirmé dans l'effectif, que ce soit du côté des élèves ou du personnel éducatif. 


L'Est de la Guyane libéré du couvre-feu et des mesures de restriction
Une partie de la Guyane englobant notamment Saint-Georges, Ouanary et Camopi est désormais « free-covid » annonçait également le préfet. Les trois communes de l'Est du territoire seront exemptées de l'ensemble des mesures de restriction qui courent depuis le 19 août dans le reste de la Guyane. « Une bonne nouvelle qui est liée à un taux de vaccination important et une discipline qui fait que ces communes sont libres de tout. » a conclu le préfet.
• REVOIR LES ANNONCES DU PRÉFET VIA NOTRE LIVE :

 

Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
17 commentaires

Vos commentaires

cap40 06.10.2021
Keep cool...

Keep cool !! la "caravane de la liberté", les sympathisants de la "guyanistan" ainsi que le "comité de la transparence transparente" vont rapidement régler le problème...soutenus avec conviction par Taubira, Serville et Pina Horth. La Guyane pour les nuls est en marche.

Répondre Signaler au modérateur
Miroslav 02.10.2021
Notre jeunesse guyanaise.

Notre jeunesse guyanaise est la victime collatérale d'une guerre de "tranchées" (C.Taubira) entre des collectifs et les institutions de l'état. Le jour de la rentrée, acte hautement symbolique, les comités bloquent le pont du Larivot pour empêcher les familles de conduire leurs enfants à l'école. Dernières mesures de freinage, la préfecture ferme les collèges et les lycées.
"L'éducation est l'arme la plus puissante que l'on puisse utiliser pour changer le monde" N.Mandela. Dans notre pays, tout est fait pour que rien ne change.Triste, triste...

Répondre Signaler au modérateur
g6d 02.10.2021

JJ5 preconise t il de soigner la Covid19 avec du rhum ? Surtout chez les enfants ?

Répondre Signaler au modérateur
g6d 01.10.2021

effectivement, pour JJ5, le rhum est moins grave qu'un rhume pour nos ti moun. Avec ses conseils l'avenir de la Guyane est assuré

Répondre Signaler au modérateur
Zorglub1962 01.10.2021

Aucun geste barrière dans mon établissement : classes à 28, élèves qui pour la plupart ne portent pas leur masque, pas de gel hydroalcoolique... Mais on fait comme si tout allait bien.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 01.10.2021
les tit moun

y risque rien avec "covid". Y ont un rhum et c'est tout...

Répondre Signaler au modérateur
René 01.10.2021
Gégé

Vous ne pensez donc jamais à ceux qui sont atteints de diabéte maigre, de drépanocytose, de cancer (et qui n'ont jamais fumé, puisque ça vous tient tant à coeur ),de déficience immunitaire .La seule protection pour eux est la vaccination de leur entourage.
Alors je ne sais pas dans quelle bulle vous vivez et quelle religion vous pratiquez, mais pour une fois, avec ou sans votre destrier teuton,allez vers les guyanais (de Guyane)qui sont vaccinés (car il y en a) et interrogez vous sur leurs motivations.
Ce n'est pas la ministre de la santé Guyanaise qui peut vous aider à comprendre.

Répondre Signaler au modérateur
Zorglub1962 01.10.2021

Doc, le problème c'est la transmission aux adultes et la circulation exponentielle du virus qui pose problème. Il ne faut pas faire des études de médecine sur Twitter ou Facebook !

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 02.10.2021

Il a toujours rien compris le laveur de vitres...

Répondre Signaler au modérateur
bozo 01.10.2021
Le fruit de l'ignorance

Partout les gens reprennent une vie normale.
Partout les gens suivent la vaccination.
Sauf en Guyane.
Le préfet réduit il nos libertés pour nous obliger à se faire vacciner ?
Le préfet travaille t'il pour bigfarma ?

Ou bien la population de guyane est elle devenue complètement folle au point de croire des trucs complètement débiles ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
Coronavirus

Un kiné en colère

Propos recueillis par Christine GUICHARD - Mardi 28 Septembre 2021

Vous étiez président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé secteur...

2 commentaires
18 commentaires
1 commentaire
23 commentaires
A la une
1 commentaire
3 commentaires
Société

Avril 1981 : Cayenne a soif

Marlène CLÉOMA ( m.cleoma@agmedias.fr) - Mercredi 8 Décembre 2021

 En ce premier trimestre de l’année 1981 les Guyanais font face à de nombreuses...

1 commentaire