• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SANTÉ

En Guadeloupe, le Dr Henri Joseph annonce une « découverte mondiale » face au Covid-19

Lovely Eliac (avec rédaction web) Vendredi 12 Février 2021 - 08h55
En Guadeloupe, le Dr Henri Joseph annonce une « découverte mondiale » face au Covid-19
Profitant du Forum de la Santé de la Région Guadeloupe hier (jeudi 11 février), le laboratoire Phytobokaz annonce une découverte innovante contre la Covid-19, à partir de l’utilisation de la pharmacopée guadeloupéenne et, en particulier, l’herbe à pic (Zèb a Pik). - Région Guadeloupe

Profitant du Forum de la Santé de la Région Guadeloupe hier (jeudi 11 février), le laboratoire Phytobokaz annonce une découverte innovante contre la Covid-19, à partir de l’utilisation de la pharmacopée guadeloupéenne et, en particulier, l’herbe à pic (Zèb a Pik).

Le Docteur Henri Joseph, à l’origine des laboratoires Phytobokaz en Guadeloupe, a surpris tout le monde hier ! Et, quoi de mieux que la 3e édition du Grand Forum Citoyen « Santé et qualité de vie » de la Région Guadeloupe, pour annoncer sa « découverte mondiale ».

Aidé de Damien Bissesar, docteur en chimie et chercheur basé aux Etats-Unis, le pharmacien et docteur en pharmacognosie entend prouver l’efficacité de l’extrait d’une plante endémique issue de la biodiversité guadeloupéenne sur l’immunité innée face au coronavirus.

D’après les résultats des recherches du laboratoire Phytobokaz, les extraits de l’herbe à pic (Zèb a Pik), issues de la pharmacopée guadeloupéenne pourraient bloquer une cellule hôte et infectée appelée la dihydroorotate dehydrogenase (DHODH).

Cette « découverte mondiale », comme l’a présentée le Dr Joseph, a fait l’objet d’un dépôt de brevet le jeudi 10 février.

Pour le laboratoire Phytobokaz, cette découverte serait une bonne alternative pour la réponse antivirale. « L’immunité innée permet la défense de l’organisme contre les agents infectieux de façon immédiate. À l’inverse, l’immunité adaptative (vaccins), production d’anti-corps spécifiques, confère une protection plus tardive, mais plus durable à condition que l’agent pathogène ne mute pas trop en variant », précise le laboratoire.

« Ainsi, nos résultats établissent de façon surprenante un lien fonctionnel nouveau entre la voie de biosynthèse des pyrimidines et la réponse innée antivirale ».

Pour en savoir plus :
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
9 commentaires

Vos commentaires

Smet 13.02.2021
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/faitsdivers/biotanica-en-redressement-judiciaire-71707.php

C'est vrai que biotanica a bien plongé

https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/faitsdivers/biotanica-en-redressement-judiciaire-71707.php

Répondre Signaler au modérateur
g6d 12.02.2021
article peu clair

qui laisse à penser que ce produit serait la panacée. Est ce sous la pression de big Pharma que personne ne parle de cette "découverte"?

Répondre Signaler au modérateur
Zorglub 12.02.2021
j'aimerai tellement y croire

bonjour,
en effet j'aimerai tellement y croire, a ce ce remède miracle mais... dans le cas malheureusement comme dit par un précèdent commentaire cela n'est pas le première annonce de ce docteur, envers diverses maladies, il est a noté que bien souvent cela as apporté des subventions... sans résultats.
donc je le souhaite que pour la première fois cela soit vrai, vérifié et efficace.
en attendant je vais me faire vaciner des que possible
cordialement

Répondre Signaler au modérateur
ludot 12.02.2021
bravo monsieur

bravo à ce chercheur
nous les Français avons la critique facile mais si cette découverte devenais une réelle avancé sur le sujet de la COVID les critiqueurs serais les premiers à la réclamé!

Répondre Signaler au modérateur
cap40 12.02.2021
Futur Nobel???

Futur Nobel??? Encore un Docteur machin, Docteur truc, Docteur muche qui inonde les médias de leur savoir ignorant.
Bref, passons...

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 12.02.2021
Pêche aux subventions ?

Bien entendu, aucune publication scientifique n'est disponible ou annoncée pour vérifier tout cela.
Pas de publication = charlatanisme.
Cela fait 20 ans que M. Joseph annonce que la pharmacopée guadeloupéenne peut guérir la dengue, la rougeole, etc...
Aujourd'hui il ne fait que rajouter le Covid à sa liste.
Ce coup d'éclat médiatique relève donc plus du charlatanisme qu'autre chose.
Rappelons nous que ce même docteur avait en 2003 surfé sur la vague de la pharmacopée Guadeloupéenne pour le développement de la filière aromatique en utilisant la même technique du scoop médiatisé. Le conseil général de l'époque avait financé et soutenu la création de Biotanica, une entreprise qui devait faire décoller l'économie du département sur la base de sa pharmacopée.
Quelques années plus tard, l'entreprise a été en redressement judiciaire après que les employés aient attaqué en justice l'entreprise qui ne versait plus les salaires.
Résultat de l'opération : Néant.
Dommage que les médias reprennent en cœur cette propagande sans aucune précaution...

Répondre Signaler au modérateur
tronokar 12.02.2021

Relativisons : la presse lokâle uniquement !
La même qui adore les charlatans de tous crins et donne régulièrement la parole aux guignols des comités Théodules et délirants alcoolisés divers.

Répondre Signaler au modérateur
Smet 12.02.2021
Ce n'est pas une découverte

Cette plante se trouve en Guyane, elle était utilisée depuis les incas et depuis longtemps dans les régions d'Amérique centrale.
Ce n'est pas une révolution, c'est seulement l'utilisation de nos ressources naturelles.
Maintenant le fait de déposer un brevet sur un savoir ancestral pourrait être mal perçu par les populations autochtones...

Répondre Signaler au modérateur
tronokar 12.02.2021

Le Professeur Savon des Caraïbes !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
3 commentaires
3 commentaires
3 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos