• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Education / Santé

Distribution de masques au personnel scolaire : les établissements ont-ils joué le jeu ?

S.Z & P.R. Jeudi 17 Septembre 2020 - 18h44
Distribution de masques au personnel scolaire : les établissements ont-ils joué le jeu ?
500 000 masques ont été distribués dans les établissements scolaires guyanais. - Hector RETAMAL (AFP/Archives)

A partir de juin et pratiquement jusqu'à la rentrée, le rectorat a fait distribuer environ 500 000 masques à 10 000 personnels de l'Éducation nationale. Certains personnels regrettent néanmoins avoir reçu des masques en tissu plutôt que des masques jetables. 

 La distribution des masques aux établissements scolaires s'est principalement faite en deux temps, début juin et fin août, explique Emmanuel Henry, secretaire général de l'académie en charge du fonctionnement financier et logistique du rectorat, qui a supervisé les opérations.

"On en a eu 150 000 en deux ou trois fois en juin, puis il y a eu un deuxième gros moment en août", explique-t-il, affirmant que le rectorat a distribué 500 000 masques destinés à 10 000 membres du personnel.

Avant la distribution, le stock de chaque établissement a été calculé en fonction de sa taille. Le transfert des masques lui même n'a pas toujours été évident, mais "ça s'est globalement bien passé", assure le secrétaire général, "les établissements ont joué le jeu".

Beaucoup sont venus récupérer leurs cargaisons directement au rectorat d'après lui. Il concède cependant que ça a été un peu plus difficile pour Grand Santi et Maripasoula, en raison de la distance.
Les masques en tissu privilégiés

Sur les 500 000 masques, on retrouve pas mal de jetables, mais aussi des lavables en tissu, réutilisables une vingtaine de fois. Les premiers sont arrivés d'abord sur le territoire, mais la consigne du rectorat est aujourd'hui de privilégier les seconds, à raison de six par membre du personnel.

Les masques jetables nécessitent une livraison au jour le jour, très chronophage et entraînent des problèmes de déchets, justifie Emmanuel Henry. Alors que la logistique pour les masques en tissu est plus légère.
"On a l'impression d'étouffer"
Du côté des personnels, on reste quelque peu circonspect. Isabelle*, qui travaille au collège Henri Agarande à Kourou, avait lu le recteur annoncer dans France-Guyane (lire notre interview du 20 août ici), que deux masques chirurgicaux seraient distribués par jour de présence dans l'établissement aux personnels et élèves. Finalement, c'est un stock de 5 masques en tissu qui lui a été fourni. "Avec la chaleur qu'il y a en ce moment, le garder sur le visage toute la journée est un calvaire. On a l'impression d'étouffer", témoigne-t-elle. Elle nous avoue même laisser les élèves l'enlever dans la classe de temps en temps. 

Même constat pour Jean-Philippe*, qui travaille au lycée Melkior Garré à Cayenne. Un stock de 5 masques en tissu, qu'il appelle des "masques slips" tant la texture rappelle celle des sous-vêtements, lui a été fourni. "On fait avec, surtout qu'on craint tous une deuxième vague de Covid, raconte-t-il. Mais à terme, il faudra trouver autre chose. Enseigner dans ces conditions est déjà trop contraignant". 

* prénoms d'emprunt


Pour en savoir plus :
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Smet 18.09.2020
Évidemment il existe des alternatives aux masques jetables

Sans faire de pub, il suffit de faire un tour du côté de bd Jubelin Mandela, pour trouver un magasin d'informatique qui importe un masque conçu en France, non jetable, et plus confortable et surtout moins cher à l'usage... On ne peut pas donner de nom ici, mais c'est à l'angle de la rue BECKER.

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 18.09.2020

"Les masques jetables nécessitent une livraison au jour le jour"
Dans mon établissement, c'est une boite de masques jetables et 5 masques réutilisables.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
6 commentaires
Une

Covid-19 : tendance à la baisse confirmée

HRE - Mardi 15 Septembre 2020

Une

Covid-19 : des chiffres toujours à la baisse

HRE - Lundi 14 Septembre 2020

2 commentaires
A la une