• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CORONAVIRUS

COVID - 84% de variant brésilien, la souche historique quasi disparue, le nombre de cas doublés en dix jours !

XP.LP. Mardi 13 Avril 2021 - 18h26
COVID - 84% de variant brésilien, la souche historique quasi disparue, le nombre de cas doublés en dix jours !
La Guyane semble désormais comporter majoritairement des nouveaux malades porteurs du variant brésilien - ARS

Avec 100 nouveaux cas confirmés au cours des 963 tests de la journée d'hier, deux nouvelles hospitalisations, deux nouveaux placements en réanimation et un nouveau décès ; la Guyane se rapproche de la barre fatidique des 100 morts.

Ce point épidémiologique du mardi 13 avril porte sur une période de 24 heures entamée la veille. À noter qu'il comporte aussi les calculs sur une période d'une semaine, du mardi au mardi.

Un nouveau décès est malheureusement à déplorer portant le nombre de décès du coronavirus à 95 depuis le début du décompte des victimes de l'épidémie le 4 mars 2020. Deux nouvelles hospitalisations (29 en cours) et deux nouvelles réanimations (11 au total) sont à dénombrer depuis le dernier décompte en date d'hier.

Le taux d'incidence continue sa hausse passant de 133 à 140 infectés pour 100 000 habitants, ainsi que le taux de positivité au dépistage qui franchit de nouveau le cap des 10%. 

Enfin, les calculs sur la période de sept jours glissants sont loins d'être rassurants. D'une part le nombre de nouveaux cas détectés a quasi doublé sur une semaine -passant de 241 à 408- d'autre part la souche historique a quasiment disparue des analyses passées au criblage et au séquençage.

Ce sont donc 84% des analyses de la semaine passée qui concernaient le variant d'intérêt P1 tout d'abord détecté au Brésil dans la région de Manaus. Tandis que le reste de ces analyses comporte une part non négligeable du variant dit "britannique". La souche historique à l'origine de l'épidémie -qui semblait moins virulente et moins nocive- semble quant à elle désormais éteinte en Guyane.
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

Laguya2020 14.04.2021
Effet de mondialisation

Vu d ici, la France métropolitaine c est loin!
Et en plus, il faut le dire,la France ça n existe plus, ça n a plus aucun poids dans le monde. Le monde c'est les USA et la Chine..'et puis l Europe ça n a pas d abdominaux...c'est pas musclé, ça nage dans des contradictions, ça ne parle que de droits de l homme, des formules creuses...la Corée fait mieux que la France et même que l Europe. L Europe ça suit.. ça ne décidé plus rien.Le vaccin du Covid se décide pas à Paris mais aux US!

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 14.04.2021

Vous avez bien raison...les vaccins coréens sont très réputés comme les avions civils...Sanofi, Pasteur, Airbus, Dassault, Volkswagen, etc. Vous êtes un marrant...

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 14.04.2021

Mise au point : en France métropolitaine, 1450 morts par million d'habitants. En Guyane, en comptant large (250 000 habitants), on a 95 morts pour le moment, soit à peine 400 morts par million d'habitants.
Pour rassurer M. Smet et consorts, la vaccination va devenir impérative d'ici juin, puisque les non-vaccinés ne pourront plus disposer du libre droit de déplacement.
En clair, quelques soient les évolutions de la maladie, quelque soit la dangerosité des variants, on nous mène de toute façon vers une vaccination imposée à grand renfort de publicité, sommes investies au détriment d'équipements hospitaliers, pour le confort financiers des actionnaires des laboratoires pharmaceutiques.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 14.04.2021

Le retour des conspirationnistes...la crème de la crème guyanaise...

Répondre Signaler au modérateur
AS 14.04.2021
on peut devenir actionnaire de Bigfarma ?

Il suffit simplement d'acheter des actions PFIZER et comme ça on rentrera dans le clan de Bigfarma !
On va devenir milliardaires en exploitant un complot sans même avoir pris la peine de se fatiguer ni de penser, il suffit d'ouvrir une banque en ligne et de claquer ses sous dans des actions Pfizer,
puisqu'il parait que les labos vont apporter un confort financier à ses actionnaires, pourquoi s'en priver ?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 17.04.2021
Et oui, c'est big pharma le gagnant !

Les grands groupes pharmaceutiks vont se gaver comme d'habitude. Le président de Pfizer a d'or et déja dit qu'il faudra un rappel du vaccin tout les ans ! On se moque de qui ? Les puissants toujours plus puissants et les pauvres comme nous toujours plus pauvres.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
6 commentaires
3 commentaires
9 commentaires
6 commentaires
A la une
2 commentaires
5 commentaires
1 commentaire
2 commentaires