France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Covid-19 : réouverture des salles de sport et passage à Iracoubo/Régina sans contrainte

P.R Samedi 5 Septembre 2020 - 16h30

Le passage aux postes de contrôle d’Iracoubo et Régina n’est plus restreint : plus de contrainte horaires et plus de motif impérieux demandé.

Le couvre-feu est désormais le même pour quasiment toutes les communes de Guyane. Le couvre-feu du dimanche est supprimé partout. Le passage aux postes de contrôle d’Iracoubo et Régina n’est plus restreint. Les salles de sport peuvent rouvrir sous autorisation préfectorale. On fait le point. 

Les nouvelles mesures d’adaptation effectives à compter de ce samedi :
• Le couvre-feu est désormais le même pour toute la Guyane ou presque. Il est interdit de circuler du 23h00 à 5h00 du lundi au dimanche. Sauf à Ouanary, Saül et Saint-Élie où il n’y aucune restriction de circulation. « Le couvre-feu du dimanche est supprimé pour toutes les communes précédemment concernées »

• Le passage aux postes de contrôle d’Iracoubo et Régina n’est plus restreint : plus de contrainte horaires et plus de motif impérieux demandé.

• Les salles de sport vont pouvoir rouvrir, sur autorisation préfectorale, sous réserve de mettre en place un protocole sanitaire, permettant notamment « l’aération naturelle du lieu sans utilisation de la climatisation, ni des vestiaires ».

• Tous les carbets touristiques sont ouverts, toujours sur autorisation préfectorale.

• Les rassemblements dans l’espace public restent limités à 10 personnes. Mais des manifestations en plein air de 40 personnes maximum (sport en plein air, célébrations culturelles en plein air...) peuvent être organisées, avec dérogation.
Mesures maintenues:
• Les crèches peuvent accueillir les enfants au niveau de leurs capacités habituelles, en veillant à ce que les différents groupes d’enfants ne se mélangent pas et en respectant scrupuleusement les mesures barrières.

Bouteilles de gaz : 1 bouteille de gaz vide rendue = 1 bouteille de gaz pleine achetée, excepté pour les personnes s’installant dans un nouveau logement équipé au gaz et non pourvu d’une bouteille de gaz. En présentant une attestation sur l’honneur ainsi qu’un justificatif d’emménagement, ces personnes peuvent acheter une bouteille de gaz pleine sans présenter une bouteille de gaz vide

Pas de changement pour les cafés et restaurants. Seuls ceux dotés d’une terrasse peuvent ouvrir, sous autorisation préfectorale et en respectant les horaires des couvre-feux. Cette autorisation est délivrée après l’analyse de pièces et du cahier des charges présentés par les établissements concernés.

• La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite sur tout le territoire (excepté pour Ouanary, Saint-Elie et Saül).

• Interdiction de vente d’alcool à emporter de 18h à 8h pour les communes (excepté pour Ouanary, Saint-Elie et Saül).

• Les frontières restent fermées.

• Le pont de Saint-Georges de l’Oyapock demeure fermé.

• Le sport individuel en extérieur est autorisé.

• Le confinement des personnes vulnérables reste indispensable.

• Le port du masque est obligatoire dans l’espace public
Pour en savoir plus :
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Georges de Cayenne 06.09.2020
On se moque de qui ?

Couvre-feu de 23 heures à 5 heures du matin ? Pour les autres communes, je ne sais pas mais à Cayenne ! J'invite un journaliste de France-Guyane à venir passer une soirée à partir de 23 heures sur mon balcon, rue des 14 et 22 juin pour voir comme est respecté le couvre-feu par certains citoyens, particulièrement en fin de semaine. A commencer par nos coloquintes (inter)nationales qui tapinent sans masque en face de chez moi. Et que dire de toutes les voitures qui passent musique à fond les basses et les deux roues pétaradants, ils ne sont sûrement pas conduits par des citoyens qui se rendent à leur travail de nuit... Il y a des PV qui se perdent.

Répondre Signaler au modérateur
bozo 05.09.2020
On sacrifie la santé pour démarrer l'économie

Ouvrir les salles des sports, ça va donner une bouffée d'oxygène aux exploitants, cependant tant qu'une quarantaine n'est pas imposée à tout malade, ou tout passager arrivant légalement ou clandestinement en Guyane, on sera toujours dans le risque.
On risque hélas de connaitre une nouvelle vague de pandémie au cours de prochains mois, si ce n'est les prochaines semaines... Hélas.

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 06.09.2020

Ce n'est pas en écrivant deux ou trois fois "hélas" que la situation qui va dans le bon sens va dégénérer.
Sorry.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
3 commentaires
A la une
Santé

Covid-19 : 9 400 patients guyanais guéris

P.R - Mardi 22 Septembre 2020

1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos