France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Covid-19 : Que dit le nouvel arrêté préfectoral

Rédaction web Mardi 26 Mai 2020 - 16h39
Covid-19 : Que dit le nouvel arrêté préfectoral

Un nouvel arrêté préfectoral, signé dimanche, et applicable jusqu'au 2 juin 2020, précise les mesures de prévention et de restrictions nécessaires en Guyane. La très large majorité des dispositions étaient déjà en vigueur ces dernières semaines. Parmi les changements, on note que l’arrêté :

• Autorise le franchissement du poste de contrôle routier d’Iracoubo pour motif de déménagement ;

• Acte les horaires de passage au barrage de Régina (tous les jours de 8h à 10h et de 16h à 18h) ;

• Demande aux personnes circulant pendant le couvre-feu (23h-5h) de se doter d’un justificatif ;

• Demande aux habitants de Saint-Georges et Camopi de se munir d’un justificatif pour tout déplacement dans la commune ;

• Autorise, à Saint-Georges et Camopi, les déplacements pour la chasse, la pêche et la culture de l’abattis, à condition que ce déplacement s’effectue sur le territoire de la commune et ne réponde qu’aux besoins alimentaires de la famille (pas de commerce) ;

• Fixe le couvre-feu à Saint-Georges et Camopi de 21h à 5h ;

• Acte les horaires de passage au pont sur l’Oyapock (lundi, mardi et vendredi de 10h à 12h) ;

• Précise les modalités de quatorzaine à respecter à l’arriver sur le territoire ;

• Autorise le préfet à s’opposer au lieu d’hébergement choisi par un arrivant pour effectuer sa quatorzaine si ce lieu est manifestement inadapté. Si aucun autre lieu ne peut être trouvé, une solution hôtelière sera proposée ;

• Rappelle le droit pour la personne en quatorzaine de saisir le juge des libertés et de la détention et rend possible la prolongation de la quatorzaine jusqu’à un mois maximum ;

• Interdit aux taxicos de circuler entre Régina et Saint-Georges et oblige tous les taxicos à se doter d’un cahier des charges présentant les mesures sanitaires qu’ils ont mis en place ;

• Autorise les célébrations dans les lieux de culte à condition de respecter les mesures sanitaires, notamment le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans ;

• Autorise l’accès aux plages, parc, forêt, chemins de randonnée, carbet, criques, piscine privée des résidences.

L'ARRÊTÉ COMPLET ICI : https://bit.ly/3emy18h
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

bozo 26.05.2020
Et le masque ?

Alors que nous avons 2 personnes mises en comas artificiel et intubés ce mardi, il aurait été opportun de fixer par décret, l'obligation de port du masque sur la voie publique...
À moyen terme il n'y aura que 38 places en réanimation, deux viennent d'être prises, il n'en restera plus que 36 pour les suivants, ce qui veut dire que ceux qui arrivent après devront aller directement chez Tarin...
La Guyane est bien partie pour devenir le nouveau mayotte... Ce n'est plus qu'une question de semaines, mais la spirale infernale est déjà en marche !

Répondre Signaler au modérateur
jesaispas 27.05.2020
A Bozo

Vous avez entièrement raison
pas de rassemblement
distanciation physique 1 m voir 2 m
masques ! masques ! masques !!!!!!
protégez votre famille et les autres
Et la question est : d'ou viennent les nouveaux cas sur l'ile de Cayenne, Kourou, Macouria ? Les barrages sont efficaces ? ou est ce que les cas infectés prennent les mêmes layons que les clandestins ?
De sombres jours s'approchent pour la Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
A la une