France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Covid-19 : le point sur la situation

Samedi 21 Mars 2020 - 13h13
Covid-19 : le point sur la situation

 

On apprend ce samedi après-midi que la tenue du très populaire marché de Cayenne est désormais limitée à deux fois par semaine.

En effet, dans le contexte sanitaire actuel, ce rendez-vous des producteurs et de la population guyanaise se tiendra uniquement le mercredi et le samedi aux horaires habituels, de 5H à 14H.

Par contre, des dispositions spécifiques sont mises en place comme la fermeture des étals non alimentaires à l'intérieur du marché.

"Les boucheries seront ouvertes, et la priorité sera donnée aux aliments de première nécessité. L'accès étant limité à 20 personnes" annonce la ville de Cayenne.

A l'extérieur du marché, il est recommandé aux usagers de respecter les règles de distanciation sociale et d'appliquer les gestes barrières, on imagine que les agents de la police municipale seront mobilisés sur le site pour veiller à l'application de ces mesures.

Des dispositions qui font suite à un déplacement au marché de Cayenne ce samedi matin du préfet de région, Marc Del Grande et du maire de Cayenne, Marie-Laure Phinéra-Horth. Des autorités qui entendaient analyser sur place le plan d'action à mener.

Le point de la préfecture

Dans le même temps, les services de la préfecture apportaient une précision concernant les trois nouveaux cas annoncés vendredi soir.

"Il sont tous de l'île de Cayenne et à ce stade, leur état clinique ne présente pas d'inquiétude".

L'état de rappeler que "depuis le début de la crise du coronavirus en Guyane, aucun patient touché n'a été placé dans une service de réanimation".

Notre département qui compte à ce jour 18 cas dont 6 guéris.