• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Covid-19 : la Guyane passe au stade 3 de l’épidémie

Lundi 15 Juin 2020 - 16h09
Covid-19 : la Guyane passe au stade 3 de l’épidémie

La Guyane passe officiellement au stade 3 de l’épidémie de Covid-19. La préfecture, sans annoncer un reconfinement, maintient les mesures de restriction de la circulation et annonce une généralisation du port du masque et du télétravail.

La Guyane passe au stade 3 de l’épidémie de Covid-19. Ce qui veut dire que le virus circule activement sur l’ensemble du territoire, et non plus seulement dans des zones délimitées. « Concrètement, le passage de la Guyane en stade 3 doit amener chacun à présumer qu’il peut désormais croiser une personne contagieuse dans sa vie de tous les jours, quel que soit son lieu d’habitation », précise l’Agence régionale de santé dans un communiqué.

Conséquence de ce passage en stade 3, l’ARS explique sa stratégie en cinq points :
1. « Déstocker massivement des masques sanitaires pour assurer l’alimentation continue des pharmacies de Guyane pour les personnes que l’état de santé rend vulnérable à une forme grave de la maladie ;
2. accentuer les efforts de dépistage, directement dans les quartiers et par le soutien au renforcement des laboratoires ;
3. orienter les élus et l’ensemble des acteurs de la prévention quant à la dynamique de l’épidémie dans les territoires, afin de les aider à planifier leurs actions ;
4. préparer les hôpitaux à une accélération rapide des hospitalisations, y compris en réanimation, par un travail conjoint sur l’armement de lits supplémentaires et la mise en route d’évacuations sanitaires prudentielles. Il s’agit de permettre aux équipes soignantes d’aborder la crise sanitaire avec le maximum de lits disponibles, pour éviter l’épuisement et faire face à un afflux soudain d’un grand nombre de patients.
5. relancer les efforts auprès des médecins pour continuer à conseiller aux personnes malades de s’isoler à l’hôtel du Fleuve, à Sinnamary. »

On ne recensait hier soir que 46 malades à l’hôtel du Fleuve, alors que 774 cas de Covid-19 sont actifs. Depuis le début du mois de mars, 1.326 personnes ont été testées positives au total en Guyane ; 11 patients sont actuellement en réanimation ; 59 patients sont hospitalisés ; et 552 patients peuvent désormais être considérés comme guéris.

Couvre-feu allongé à Cayenne
A la mi-mars, l’Hexagone était entré au stade 3 de l’épidémie. Un confinement total du territoire avait alors été décidé. Ce n’est pour l’instant pas le cas en Guyane. Cependant, certaines mesures sont amplifiées.

• La préfecture institue la généralisation du port du masque, dans les espaces public et professionnel, et du télétravail, quand cela est possible.
• Les restrictions de circulation mises en place depuis le 10 juin sont maintenues et seront durcies à très brève échéance en fonction de l’évolution épidémiologique. « Les horaires du couvre-feu pour les communes concernées pourront être élargis. Un renforcement des mesures de restriction de circulation dans les zones où les contaminations se multiplient le plus rapidement » pourra être décrété.
• A Cayenne, où la circulation du virus est plus importante que dans les autres communes du secteur, le couvre-feu a été allongé. Il s’applique du lundi au vendredi de 19 heures à 5 heures et du samedi de 19 heures au lundi 5 heures.
Les mesures en vigueur en Guyane
• Couvre-feu de 21 h à 5 h du lundi au vendredi (à Cayenne : de19 h à 5 h).
• Couvre-feu du samedi 21 h au lundi 5 h (à Cayenne : du samedi 19 h au lundi 5 h).
• Interdiction de la vente de boissons alcoolisées à emporter de 18 h à 8 h.
• Les rassemblements (mariages, réunions, festivités, manifestations...) de plus de 10 personnes, en tout lieu public ou privé, y compris dans les carbets, sont interdits.
• Le sport collectif est interdit, y compris en dehors des espaces réservés à cet effet.
• Franchissement des points de contrôle routier (PCR de Régina et Iracoubo) non autorisé, sauf exceptions et sous respect des horaires de couvre-feu.
• Confinement de Saint-Georges de l’Oyapock, de Camopi et de la Cité Arc-en-Ciel, à Rémire-Montjoly.
• Pirogues : un mètre de distance entre chaque passager et port du masque obligatoire.
 


Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

MartinEden 16.06.2020
Annonce déplacée

Et le ministre de l'éducation nationale nous annonce que tous les élèves retournent dans les écoles et collèges le 22 juin.
S'ils avaient un peu de considération pour la Guyane et Mayotte ils auraient ieux choisi où diffuser l'information.

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 15.06.2020
libres pour le carnaval !

Allez, courage ! Bientôt la fin du tunnel : Mirdad Kazanji, le directeur de l'Institut Pasteur de Cayenne annonce que nous allons "atteindre le pic dans 3 à 4 semaines."

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une