• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Covid-19

Covid-19 : l’épidémie en phase de baisse à l’Est, entre croissance et stabilité à l’Ouest

Samuel Zralos Jeudi 6 Août 2020 - 15h44
Covid-19 : l’épidémie en phase de baisse à l’Est, entre croissance et stabilité à l’Ouest
Le Covid-19 circule toujours activement en Guyane. - DR

Le coronavirus circule toujours sur le territoire, mais pas partout pareil. Il est plus actif à l’Ouest et commence doucement à diminuer à l’Est. Des données qui dépendent aussi du nombre et de la répartition des tests.

Cinq mois tout pile après en avoir accueilli les premiers cas, l’Ouest guyanais redevient le coeur de l’épidémie de Covid-19. C’est ce qui ressort des données communiquées ces dernières semaines par l’agence régionale de santé. Maripasoula subit la plus forte augmentation du nombre de cas rapportés au nombre d’habitants en juillet, avec Saint-Laurent du Maroni en deuxième position. Rapportée à 100 000 habitants, le nombre de cas dans ces deux communes reste inférieur à celles de l’Est depuis le début de la crise, mais la tendance ne cesse de s’inverser et le virus de se répandre le long du fleuve. En parallèle, les hospitalisations sont en hausse au Centre hospitalier de l’Ouest guyanais depuis fin juin, ce qui vient confirmer la tendance.

Des chiffres à prendre avec les précautions qui s’imposent au vu de la population relativement réduite de certaines communes guyanaises, du peu de recul dans le temps et de la disparité des données disponibles en fonction des zones. Ainsi, la circulation du virus semblait s’être stabilisée la semaine dernière à Saint-Laurent du Maroni, après environ un mois de hausse, puis est repartie ces derniers jours.« Les épidémiologistes incitent à la prudence », rappelle Pauline Richoux, responsable administrative du Chog.

La vigilance est de mise à l’Est également : même si le pic semble y avoir été atteint dès le 1er juillet, le virus y est toujours actif. Sur l’île de Cayenne, après une forte baisse, celle-ci semble ralentir depuis mi-juillet, avec environ 30 cas confirmés par jour sur l’ensemble du secteur. Une situation similaire à celle de Kourou. C’est-à-dire que l’épidémie recule, mais de moins en moins vite. Un non respect des précautions sanitaires pourrait donc y provoquer un sursaut de contaminations. Dans la région de Saint-Georges, particulièrement touchée il y a deux mois, la circulation du Covid-19 est « résiduelle » et « ralentit très progressivement », selon le dernier rapport de l’ARS.
Des données publiques incomplètes

Ces disparités Est-Ouest se retrouvent logiquement dans la prévalence des personnes testées, bien plus élevée à l’Ouest et sur le Maroni. Pour exemple, sur « près de 4000 tests » réalisés en laboratoire entre le 23 et le 30 juillet, l’ARS relève « 35% [de positifs] sur le Maroni, 25% dans le secteur Littoral Ouest, 12% dans le secteur Savanes, 11% pour l’Ile de Cayenne, 17% dans le secteur Oyapock et en moyenne 9% pour Régina et Roura », pour une moyenne territoriale à 18 %. Des disparités qui rejoignent celles constatées avec d’autres indicateurs.

Toutefois, les éléments publiquement disponibles ne permettent pas de saisir avec précision la répartition des tests sur le territoire : les données géographiques sur le site de Santé Publique France sont toute bonnement inexistantes pour la Guyane. Et celles consultables dans les points épidémiologiques régionaux de l’ARS et de Santé publique France ne permettent de connaître que l’emplacement des tests réalisés lors d’actions de dépistages dans les quartiers avec Médecins du monde ou la Croix-rouge. [MAJ] L'ARS nous informe qu'à Saint-Laurent, 3904 tests avaient été réalisé au 10 août, dont 1165 positifs. Or, il ne s’agit que d’une partie de l’ensemble des tests réalisés - 404 personnes prélevées entre le 23 et le 30 juillet pour conserver l’exemple précédent -, ce qui rend difficile toute interprétation prédictive. Pour Pauline Richoux, « personne n’est vraiment capable de prévoir la prochaine semaine ou de savoir si le pic est passé »
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos