France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Covid-19 : l’avion A400M est arrivé en Guyane

A.G. Vendredi 26 Juin 2020 - 17h57

Didier Looten, général de division aérienne et commandant supérieur des forces armées en Guyane - A.G.

Afficher toutes les miniatures

L’A400M s’est posé cet après-midi sur la base aérienne 367 des forces armées en Guyane. Cet avion militaire améliore la capacité d’évacuation sanitaire des patients Covid-19 en réanimation. Jusqu’à quatre malades pourront être transportés simultanément.

Après onze heures de vol et une escale technique aux Açores, un A400M s’est posé cet après-midi sur le tarmac de la base aérienne 367 des forces armées, sur le site de l’aéroport Félix-Eboué. Cet avion militaire augmente les capacités d’évacuation sanitaire (evasan) des patients en réanimation dans les hôpitaux de Guyane.

Parti ce matin de la base aérienne de Villacoublay (Yvelines), l’équipage de l’A400M se compose d’une trentaine de militaires spécialisés : des pilotes, des mécaniciens, des infirmiers-convoyeurs de l’air, des médecins et des infirmiers militaires du service de santé des armées, ainsi que des spécialistes en biosécurité. Ils ont été accueillis par le commandant des forces armées en Guyane, Didier Looten, le préfet, Marc Del Grande, et la directrice générale de l’Agence régionale de santé, Clara de Bort. « Cet équipage a l’expérience des Evasan Covid-19 car il a été employé en Métropole, à Mulhouse », souligne Didier Looten.

L’A400M est équipé du kit Merope (module de réanimation pour les opérations). Ce module sanitaire rend possible le transport simultané de quatre patients Covid-19 en réanimation, contre deux par avion Casa. « L’intérêt de cet avion, c’est qu’on est totalement indépendants des personnels de santé de Guyane pour effectuer les evasan. Ce qui n’était pas le cas pour les evasan en Casa : systématiquement, on avait besoin d’un appui de médecin et d’infirmiers de réanimation venant du Centre hospitalier de Cayenne », précise le général Didier Looten. Cet avion présente aussi l’avantage d’être plus rapide que les moyens actuels : il lui faudra deux heures et quinze minutes environ pour se rendre aux Antilles, contre quatre heures en Casa.
Les evasan peuvent être quotidiennes
L’A400M pourra effectuer des missions tous les jours et être désinfecté à son retour en Guyane. « Avec le Casa, nous étions obligés de faire la désinfection en Martinique. L’avion devait donc rester sur place une nuit et le personnel du Samu qui nous accompagnait aussi. » Le kit Merope sera installé demain et, sur demande de l’Agence régionale de santé, la première mission pourra débuter dès dimanche.

En complément de cet avion, les trois Casa et les cinq hélicoptères Puma de la base aérienne restent mobilisables. « L’épidémie s’est étendue sur le littoral et est arrivée à Saint-Laurent. Il y a donc de fortes chances qu’elle s’étende au Maroni. On sera probablement aussi amenés à faire des evasan à l’intérieur du territoire et nos moyens aériens seront mis à contribution pour aller chercher les patients qui le nécessitent », prévient Didier Looten.
Six patients Covid-19 en réanimation ont d’ores et déjà été transférés aux Antilles en Casa par les forces armées depuis samedi dernier.
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
4 commentaires
2 commentaires
10 commentaires
6 commentaires
A la une
2 commentaires