• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Covid-19 / Saint-Laurent du Maroni

Covid-19: A Saint-Laurent, des lieux d'accueil «innovants» pour les patients hors de l'hôpital

Samuel ZRALOS Vendredi 14 Août 2020 - 12h14
Covid-19: A Saint-Laurent, des lieux d'accueil «innovants» pour les patients hors de l'hôpital
Une ambulance dépose un patient au centre, jeudi 13 août. - Samuel Zralos

Depuis le 21 juillet, l’hôtel des Trois Lacs, à Saint-Laurent du Maroni, accueille des patients Covid+, hébergés en sortie d’hôpital ou en quatorzaine volontaire.

 Douze personnes accueillies entre le 21 juillet et le 12 août, une dizaine supplémentaire programmées le 13 août. Avec la prolongation jusqu’au 31 août du dispositif d’accueil de patients Covid+ au lac bleu pour « désengorger le Chog » - la phrase revient dans toutes les bouches –, les équipes médicales et médico-sociales de l’hôtel des Trois Lacs ne chôment pas ce jeudi.

Hospitalisés à domicile envoyés en ambulance par le Chog « qui nous les transmettent » ou « personnes qui veulent s’isoler elles mêmes, sur recommandation du médecin », les patients hébergés par l’équipe sont isolés dans leur chambre et surveillés par le personnel soignant, explique Christophe Yanuwana Pierre, directeur du centre.

Lire aussi : Rollin Bellony : « Il faut un ministère de la Santé en Guyane »

« On accueille des personnes stabilisées, hébergées ici en attendant de plus être contaminantes », détaille le jeune homme qui, avec son équipe, s’efforce de faciliter au maximum le séjour de ses charges. « On a globalement une marche à suivre d'un point de vue organisation », détaille Rémi El-Kaïm, l’un des quatre coordinateurs de GCSMS Handicap. Après un premier jour « de récupération » des affaires des patients, pour éviter toute contamination, il s’efforce avec ses collègues de leur donner « ce dont ils ont besoin et de maintenir leur chambre propre ».
« Notre mission, ce n'est pas que de l'intendance»

Même si « la cadence augmente » ces derniers jours, comme le constate Thierry Aklepjo, les encadrants s’attachent « à faire du lien social », insiste son collègue Rémi, car leur « mission, ce n’est pas que l’intendance ». Assez fière du travail accompli, l’équipe rapporte pêle-mêle diverses anecdotes : l’achat d’un jeu de domino pour les patients et l’aide-soignante (les non-médicaux ne peuvent pas s’approcher) ou encore la distribution de Couac pour améliorer l’ordinaire des résidents lassés de la nourriture d’hôpital. Des recruteurs aussi sélectionnés pour leur maîtrise de langues locales, pour pallier aux barrières de langue.

Sur le site, l’équipe a à sa disposition 21 places dans la « zone Covid » précédés des sas où sont isolées 24h la blanchisserie et déchets ménagers, notamment, ainsi qu’une réserve de 13 chambres en cas de besoin. Les soignants, eux, sont hébergés dans des studios. Ce qui, nous apprend Christophe Yanuwana Pierre « a beaucoup aidé pour les admissions de nuit. Elles ne devraient pas arriver, mais ça arrive ». 
« Des besoins permanents d'hébergement d'urgence dans l'Ouest »

« Ici c'est un dispositif innovant », commente le Dr. Marie Pourrat. « Il n’y a pas de lit médicalisé, [donc les] patients un peu plus lourd sont pris en charge par l’Hospitalisation à domicile ». Si elle « passe » et examine les résidents, « tous les soins c'est l'infirmière et l'aide soignant qui les procurent, c’est eux qui font l’essentiel du travail », explique-t-elle modestement. Une aide médicale indispensable, d’après les personnels médico-sociaux.

Une organisation efficace, qui ne doit pas « s'arrêter à la crise sanitaire » insiste Christophe Yanuwana Pierre. « Il y a des besoins permanents d'hébergement d'urgence dans l'Ouest, donc ce dispositif à solidifier pour d'autres besoins, plus à caractère social ».

Lire aussi : Des demandeurs d'asile cubains patientent à Saint-Laurent

Pour en savoir plus :
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une

Vidéos

Voir toutes les vidéos