• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
PRESIDENTIELLES 2022

Christiane Taubira se dit désormais pour la vaccination obligatoire

AFP Mardi 25 Janvier 2022 - 08h44
Christiane Taubira se dit désormais pour la vaccination obligatoire
Christiane Taubira lors d'un meeting près de Rennes, le 11 janvier 2022 - Damien MEYER (AFP/Archives)

Selon la candidate à la présidentielle « le pass vaccinal, c’est une obligation vaccinale ». Elle pense donc que Macron « aurait pu prendre la décision d’une obligation vaccinale », dans C à vous. 

 Dans la lutte contre la propagation du coronavirus, Christiane Taubira veut finalement contraindre mais « en expliquant ». La candidate à la présidentielle, qui avait été épinglée à l’automne après des propos controversés sur la vaccination, s’est dite favorable au principe de la vaccination obligatoire plutôt qu’au pass vaccinal mis en place par l’exécutif depuis lundi.

« En fait le pass vaccinal, c’est une obligation vaccinale. Je pense que le président de la République aurait pu prendre la décision d’une obligation vaccinale », a déclaré lundi l’ex-ministre de la Justice dans C à vous sur France 5. « Je n’ai pas les conseils du Conseil de défense, ni d’un conseil scientifique, mais tirant la logique de la décision que prend le président de la République, il semble qu’il vaille mieux imposer le vaccin, donc faisons le franchement ».

En prenant parti en faveur de l’obligation vaccinale sans toutefois en préciser les contours et le périmètre, Christiane Taubira rejoint la position du Parti socialiste qui défend cette même obligation. Le 18 décembre, lors d’une visite en Seine-Saint-Denis, Christiane Taubira avait pourtant estimé que le gouvernement était « dans son rôle quand il choisit le pass vaccinal et pas la vaccination obligatoire », ajoutant que la vaccination était « notre meilleure arme contre la pandémie ».
Les critiques de Véran

En septembre elle avait tenu des propos sur la vaccination qui avaient déclenché une polémique et lui avaient valu les foudres du ministre de la Santé, Olivier Véran qui s’était dit « effaré », l’accusant même de « lâcheté ». Interrogée sur le fait qu’elle n’appelait pas les Guyanais à se faire vacciner, elle avait répondu : « Je suis un responsable politique qui n’est pas en exercice et qui par conséquent ne dispose pas des éléments d’information qui lui permettraient formellement de donner consigne. Je considère que je tiens un propos responsable ».


Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
13 commentaires

Vos commentaires

Smet 25.01.2022
Enfin

Elle a peut-être compris qu'une élection présidentielle ne se joue pas avec 60% de 300.000 personnes dont la moitié n'est pas en âge de voter, et dont l'autre moitié restante ne vote même pas à 50%...
Elle a fait un choix stratégique, mais aussi celui de la raison, tournant le dos aux adeptes de l'obscurantisme.
Espérons que les autres politiques en Guyane suivent cette orientation, et que la population suive.
Ça devient pénible de voir un tableau de chasse annonçant entre 1 et 4 morts tous les jours à cause du covid, dans les hôpitaux de guyane, alors qu'on pourrait l'éviter en grande partie.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 25.01.2022

La vaccination est plus un sujet de campagne électorale qu'un sujet médical désormais. Et c'est de l'angélisme de votre part que de croire qu'elle a changé d'avis sur la vaccination, elle a juste besoin des électeurs vaccinés, qui ont continuellement besoin d'être rassurés sur la vaccination car au fond d'eux ils sont l'impression de s'être fait avoir.
Taubira vous rassure.
Et ça marche.

Répondre Signaler au modérateur
Bugaled 25.01.2022
Petite leçon d'opportunisme en trois temps

Petite leçon d'opportunisme en trois temps:

1/ Je suis une femme politique, je suis vaccinée, convaincue que cela peut me protéger si je suis contaminée, mais je ne veux surtout pas prendre position alors que je sais très bien que mon avis sera suivi par des centaines de sympathisants. Aussi, pour garder un semblant de face, je prétends que je ne dispose pas des informations suffisantes...
2/ La fièvre de l'arène politique me manque depuis que j'ai quitté mes fonctions ministérielles. Et dire qu'on m'avait proposé la direction de la Bibliothèque François Mitterrand et que j'ai refusé, pas assez bien pour moi. Cette fois, je prétends relever la Gauche et je fanfaronne sur les podiums.
3/ Zut, je suis rattrapée par cette histoire de vaccination. En effet, le Parti Socialiste dont j'espère le soutien si je gagne la Primaire est pour l'obligation vaccinale. Et bien j'avale trois couleuvres et je prétends désormais que l'obligation vaccinale est la seule issue raisonnable...

Tout ça pour ça ! Mme TAUBIRA, votre opportunisme est lamentable. Combien de vies perdues ou abimées par vos coupables atermoiements ? Une personnalité politique ne devrait pas se comporter comme cela. Retournez à vos écritures ! Notre pays n'a pas besoin d'un charlatan de plus ! Et puis votre parti en compte déjà suffisamment.

Répondre Signaler au modérateur
HIHIHI 25.01.2022
Ah la politique...

Elle metrise le retournement de veste à la perfection!

Le geste est propre, on sent bien les années d'entrainements qu'il y a derriere.

"Tautau" est une grande femme politique, il n'y a pas de doute.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
1 commentaire
A la une