• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Brume du Sahara : le seuil d’alerte dépassé

Lundi 25 Octobre 2021 - 13h11
Brume du Sahara : le seuil d’alerte dépassé
Les poussières du Sahara captées par images satellites par la Nasa, au-dessus de l'Atlantique, entre l'Afrique et la Guyane - (Nasa)

 Depuis ce matin, le seuil d’alerte concernant la qualité de l’air a été dépassé en Guyane. Les services de l'Etat recommandent aux personnes vulnérables de privilégier les sorties plus brèves.

 Si certains la percevaient déjà depuis quelques jours et les plus sensibles le ressentaient d’autant plus dans leurs poumons, le seuil d’alerte sur la présence de poussières du Sahara a été dépassé ce 25 octobre.

ATMO, l’observatoire pour la qualité de l’air en Guyane, annonce 80 µg/m3 (de particules fines par mètre cube dans l’air) de moyenne journalière. Le seuil d’alerte étant situé à 50 µg/m3.

« Le niveau actuel est exceptionnel », nous confie l’observatoire. Si elle envisage une fin de cet épisode de dépassement au 27 octobre, les précipitations actuelles atténuent quelque peu le ressenti. Elles permettent de "nettoyer l’atmosphère, cela fait diminuer le niveau de concentration”, précise l’observatoire.

Dans ce cadre les services de l’état conseillent aux personnes vulnérables et sensibles de “privilégier les sorties plus brèves” et de “réduire, voire de reporter les activités physiques et sportive intenses”.

Enfin, il est recommandé de ne pas bruler les déchets verts et de ne pas allumer de barbecues durant cette période.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
6 commentaires
12 commentaires
5 commentaires
2 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos