• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GUYANE

Baisse du coronavirus mais prudence extrême encore pour le préfet et l'ARS

Samir MATHIEU Vendredi 14 Août 2020 - 14h56
Baisse du coronavirus mais prudence extrême encore pour le préfet et l'ARS
La tendance à la baisse se confirme encore cette semaine concernant le coronavirus en Guyane. - Samir MATHIEU

 Le préfet Marc Del Grande et la directrice générale de l'ARS Clara de Bort ont fait un point épidémiologique sur le coronavirus en Guyane ce vendredi. à la suite de la réunion du centre interministériel de crise. La baisse se confirme sur la durée, mais les chiffres restent élevés. L'Etat appelle donc encore à la plus grande prudence, mais relâche un peu le niveau de restriction notamment sur l'ouest avec le couvre-feu qui sera à partir de 22 heures dès ce samedi pour Saint-Laurent, Mana, Awala, Apatou et Grand-Santi, et 20 heures pour Maripasoula et Papaïchton.

Les services de l'Etat se sont réunis ce vendredi pour faire le point hebdomadaire sur la crise du coronavirus lors de la réunion du centre interministériel de crise. Le préfet Marc Del Grande, la directrice générale de l'ARS Clara de Bort et l'épidémiologiste de Santé Publique France, Cyril Rousseau, ont fait le point sur la situation. L'occasion pour les représentants de l'Etat et de la santé en Guyane, de confirmer la tendance à la baisse de la crise, même si les indicateurs restent élevés. Le taux de reproduction de l'épidémie est de 0,73 en Guyane. 57 % des personnes testées positives sont asymptomatiques selon les données de ces deux dernières semaines, ce qui fait que la maladie a moins d'impact sur la santé des habitants. L'incidence hebdomadaire est en recul de 20% à 120 pour 100 000 habitants, mais avec "des disparités géographiques" a nuancé le préfet Marc Del Grande. Après une forte baisse, le taux de positivité est stable à 12%. Le nombre d'hospitalisations est en baisse. Par contre, on a enregistré 5 décès supplémentaires cette semaine. Alors que l'épidémie semble marquer le pas, y compris sur le littoral ouest et le Maroni, les mesures contraignantes sont ainsi allégées sur ces secteurs. Le préfet a annoncé un recul du couvre-feu, qui débutera désormais à 22 heures pour les communes de Saint-Laurent, Mana, Apatou, Awala-Yalimapo et Grand-Santi dès ce samedi, et à 20 heures pour les communes de Maripasoula et Papaïchton.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

aouara 15.08.2020

57% d’asymptomatiques c’est une bombe à retardement chez nous.
L’intérêt mal compris du masque, son mauvais port, la sous information sur le virus, les théories du complot etc, sont bien plus ancrés que l’on croit dans la population. Les personnes fragiles doivent redoubler de prudence.

Répondre Signaler au modérateur
ubuntu 14.08.2020

57% d'asymptomatiques. Mais contagieux. La Guyane a donc encore de beaux jours devant elle avant l'extinction de la pandémie. Il faut plus que jamais respecter les mesures barrières en tous lieux. Sinon...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
6 commentaires
1 commentaire
A la une

Vidéos

Voir toutes les vidéos