• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
OBLIGATION VACCINALE

Appel à la grève générale : "le principe de l'obligation vaccinale semble déjà ne pas tenir en Guyane"

Xavier-Paul Le Pelletier Mardi 24 Août 2021 - 18h03
Appel à la grève générale : "le principe de l'obligation vaccinale semble déjà ne pas tenir en Guyane"
Ils étaient près de 300 à marcher entre la caserne des sapeurs pompiers et la préfecture, lors de l'une des premières marches contre le pass sanitaire - S.R.

 Alors même que les forces syndicales représentant les pompiers de l'aéroport ont obtenu de ne pas avoir à se soumettre à la vaccination contre le Covid-19 (lire sur notre site), de nombreux syndicats ont émis un préavis de grève illimitée à compter du lundi 30 août contre l'obligation vaccinale, le pass sanitaire, leurs conséquences professionnelles et les motifs impérieux relatifs à la Guyane.

"Nous avons choisi la date du lundi 30 août, car ce sera à compter de cette date que des salariés que nous défendons pourront être directement menacés dans leurs fonctions" entame Yannick Xavier, secrétaire général de l'union des travailleurs guyanais (UTG). Difficile d'ignorer les raisons de la mobilisation que défend son syndicat auprès de nombreux autres groupements socio-professionnels de Guyane : celle contre l'obligation vaccinale, la mise en place du pass sanitaire renforcé, ainsi que pour la levée des motifs impérieux.

"Parlons des incohérences : nous ne comprenons pas comment aujourd'hui on nous annonce que les pompiers de l'aéroport ne sont finalement plus tenus d'être inscrit dans un schéma vaccinal, poursuit le secrétaire général de l'UTG. Nous sommes heureux qu'ils aient pu obtenir cette satisfaction, mais cela ne signifie-t-il pas tout simplement qu'étant indispensables à la survie économique de notre territoire, il devient impossible de les contraindre ?" pointe du doigt Yannick Xavier.

Ce dernier estime que c'est la faiblesse du cotingent des soldats du feu assignés à la surveillance de l'aéroport qui leur a permis, les premiers, de voir s'envoler les menaces de pertes d'emploi en cas de non-vaccination. "À ce jour, si l'on s'en tient aux données communiquées par l'ARS, c'est 75% de notre population qui n'est pas vaccinée. Si demain le système de Santé s'effondre faute de personnel, c'est l'ensemble de notre système social et de notre économie qui suit dans la foulée" poursuit le représentant syndical.

Yannick Xavier met en exergue le paradoxe que de vouloir aujourd'hui obliger les soignants à se vacciner quand très prochainement les autorités pourraient être amenées à les réquisitionner en cas de carence en moyens humains. "À partir du moment où c'est une solution envisagée, c'est toute la thèse de l'obligation vaccinale qui s'effrite, continue le dirigeant de l'UTG. Si on réquisitionne pour aller travailler, ça va. Si c'est une réquisition pour être forcé à se faire vacciner, là il va y avoir de vrais problèmes."

Au-delà de cette mobilisation en solidarité aux personnels soignants en première ligne de l'obligation vaccinale, ce lundi 30 août devrait marquer le début d'une mobilisation sociale généralisée. "Nous soutenons avant tout les soignants, mais nous n'oublions pas nos syndiqués des secteurs de l'Énergie, de l'Éducation ou encore du BTP. L'essentiel est de mettre fin à ces incohérences que j'ai abordées. Il n'est pas normal que concernant l'application des motifs impérieux et des contrôles à nos frontières, il y ait un traitement différent selon la provenance d'un voyageur… Qu'il arrive de l'hexagone, des Antilles ou de la Guyane" conclut celui qui demande la fin des motifs impérieux, mais la mise en place d'une bulle sanitaire stricte afin de protéger la santé des Guyanais.

Afin de symboliquement marquer la mise en place de ce préavis, une copie de ce dernier sera déposée en préfecture au cours de la matinée du mercredi 25 août, dans une ambiance que l'on imagine à l'image des mobilisations, manifestations et blocages à venir contre l'obligation vaccinale et la mise en place du pass sanitaire renforcé.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
20 commentaires

Vos commentaires

g6d 26.08.2021

Jayjay, toujours aussi en forme justifie les racket, notamment des agriculteurs Hmongs, en le deniant, puis en précisant que c'est en fonction de la tête des personnes. Racisme et délit de sale gueule justifiés ?

Répondre Signaler au modérateur
g6d 25.08.2021

Bloquer le pays pour protester contre les restrictions dd circulation liées au confinement est assez cocasse, si on n'en subit pas les conséquences. les employés du public seront toujours payés, à ne rien faire, et ceux du privé seront privés de salaire. Ça ne tourne vraiment pas rond dans la tête de nos révolutionnaires de salon

Répondre Signaler au modérateur
Parbo 25.08.2021
2017 2021 c répartis pour de grosses galeres .

Je me rappelle du blocage en 2017! Racket aux ronds points , menaces ,intimidations , insultes et j en passes . Ca va etre chouettes encore une fois .

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 26.08.2021
quel racket????

jamais entendu parlé de "racket" aux rd point... Stop les invention!! Apres sa depend ptet de la tete que vous avez et du mepris que vous montrez. dans ce cas, c'est méritez!

Répondre Signaler au modérateur
Bravo 27.08.2021
Racket

Mai 2017: 5 euros la dépose "metro" à rochambeau...
Aller et parfois retour.
Pourtant on étaient tous ensemble pour la défense des droits en guyane... pas celle des " vrais" guyanais.

Répondre Signaler au modérateur
chris22973 25.08.2021
Sélection naturelle de la connerie

Le darwinisme va donc faire preuve de son existence sur notre territoire dans les 60 prochains jours
A bon entendeur

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 26.08.2021
???

population en majorité moin de 25 ans, bonne immunitée genetique (dengue, fievre jaune, remedes naturels ect), la grande majoritee des guyanais est bien plus "solide" que vous croyez...

Répondre Signaler au modérateur
Bravo 27.08.2021
Bein non

Diabète, obésité, drépanocytose...
Malheureusement l'expérience montre peu de résistances génétiques.
Les indiens y ont cru.

Répondre Signaler au modérateur
cap40 25.08.2021
C'était écrit d'avance...

C'était écrit...Depuis l'apparition du covid, on connait bien maintenant les scénarios. La rentrée repoussée au 13 septembre?? ne soyons pas naïfs. Si elle a lieu au mieux fin septembre, les hystériques de tout poil qui appellent à la grève générale sauront bien en remettre une couche... La Guyane? l'exemple type de l'assistanat perpétuel, de l'irresponsabilité, de l'anti tout... Après une troisième année d'école tronquée, un QI encore un peu plus bas pour une jeunesse flouée par les errements imbéciles d'adultes décérébrés...sans parler de l'autoentrepreneuriat impossible à mettre en oeuvre. Bref la lente agonie d'un territoire désespérant et qui augure des décennies de chienlit.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 26.08.2021
vous vous aimez crachez sur la Guyane

alors on se demande se que vous foutez ici ou meme sur ce journal... si vous etes un detesteur de la Guyane, et ben ignorez nous au lieu de venir sur NOTRE journal! ya des fous sur cette planet comme meme!!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
24 commentaires
4 commentaires
7 commentaires
A la une
1 commentaire
2 commentaires
3 commentaires