France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
INFO FA GUYANE

Amiante à l’école Mirza : la rentrée compromise

Samir Mathieu Samedi 10 Août 2019 - 03h30
Amiante à l’école Mirza : la rentrée compromise
L’école Mirza

Info FA Guyane. De l’amiante vient d'être découverte à l'école maternelle Mirza. La rentrée est compromise. La mairie envisage de délocaliser l'école.

Ça devient une arlésienne ! Après la colère des parents d’élèves qui ont exigé des travaux pour rénover l’école, après les difficultés rencontrées pendant les travaux, occasionnant la fermeture de l'école plusieurs semaines au cours de l’année scolaire, voici que de l’amiante vient être mise à jour...

Alors que nous sommes à trois semaines de la rentrée scolaire, un nouveau nuage vient assombrir le ciel de l’école Mirza. De l’amiante a été découverte lors de l’étude préalable aux gros travaux qui devaient avoir lieu au cours des grandes vacances. Le challenge s’avère donc plus que jamais compromis pour la mairie qui voit à travers cet épisode, un nouveau « clou rouillé » s’enfoncer dans sa chaussure, dans ce qui s’apparente désormais à un champ de ruine. Car cette découverte d'amiante réduit à néant les chances d'ouvrir l'école pour la rentrée.

Délocaliser l'école

Du côté de la municipalité, on étudie déjà les solutions alternatives. Après une année morcelée, où les cours ont été interrompus à plusieurs reprises, Marie-Laure Phinéra-Horth n’a pas le droit à l’erreur. Pour rappel, les cours ont été interrompus une première fois lorsque les parents d'élèves avaient réclamé le départ de la directrice et des travaux en début d’année scolaire. La seconde interruption a eu lieu en décembre pour une première tranche de travaux jusqu’à janvier. Il y a eu l’épisode du sol souple rouge en mai qui a provoqué des odeurs nauséabondes et une courte fermeture des classes. Enfin, l’école a à nouveau fermé ses portes en juin pour permettre de lancer les plus gros travaux de rénovation.

Pour répondre à cette situation d’urgence, Madame le maire devrait déménager les écoliers de Mirza. Ils seront déplacés au niveau de l’école Léodate-Volmar, cité Césaire. Un terrain vague en face devrait permettre d'accueillir des bungalows. Mais cela va coûter de l’argent, beaucoup d'argent. Jusqu’à présent le maire de Cayenne s’était toujours refusé à envisager ce scénario. L’amiante change tout, mais changera également l’addition finale, qui va se révéler beaucoup plus salée. Mais à quelques mois des élections municipales, Marie-Laure Phinéra-Horth ne peut pas se permettre un nouveau faux pas et renouveler une saison chaotique pour les élèves de celle dont tout le monde qualifie comme la plus grande école maternelle de France.

Le sol souple rouge, symbole des problèmes successifs rencontrés par la mairie à l'école Mirza. - DR

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une