France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Alain Edmund nommé administrateur provisoire de l’IMED

Bernard DORDONNE Mardi 7 Janvier 2020 - 20h20
Alain Edmund nommé administrateur provisoire de l’IMED

La directrice générale de l’Agence Régionale de Santé Clara De Bort a désigné Alain Edmund, l’ancien directeur général de l’association l’Ebène, à la retraite depuis un an, comme administrateur provisoire de l’institut médico-éducatif départemental (IMED). Il a six mois pour remettre l'IMED sur de bons rails, et tenter de trouver une solution pour les 33 jeunes déficients intellectuels qui n'ont plus de structure d'accueil depuis la fermeture en décembre dernier, du Centre Médico-Educatif de Rémire-Montjoly.

Lundi matin, à l’occasion d’une assemblée générale du personnel la directrice de l’ARS a participé à l’installation dans sa fonction d’Alain Edmund en présence de Claude Plénet vice-président à la CTG et président du conseil d’administration de l’IMED.
 
Il faut savoir que l’IMED connaît depuis plusieurs mois une situation préoccupante au plan de son fonctionnement et Clara De Bort en est bien consciente « Au regard de ces difficultés et après échanges avec la CTG, gestionnaire de l’établissement, j’ai décidé de mettre l’IMED sous un régime d’administration provisoire pour 6 mois. Il fallait d'abord rétablir la confiance en réglant certaines difficultés et ensuite on construit la feuille de route ensemble. Il y aura l'élaboration d'une fiche de poste pour trouver un directeur pérenne à l'issue de l'administration provisoire."
 
Toujours selon la directrice de l’ARS, le régime de l’administration provisoire est prévu par le code de l’action sociale et des familles. L’administrateur provisoire accomplit, au nom de l'ARS et pour le compte de l’IMED, les actes d'administration urgents ou nécessaires pour mettre fin aux difficultés constatées. Il dispose à cette fin des pouvoirs nécessaires à l'administration et à la direction de l'établissement. Pendant cette période, les attributions du conseil d’administration de l’IMED sont mises en sommeil. Le président sera tenu informé par l’administrateur provisoire de l’avancée de sa mission.

Lors de l’installation de l’administrateur provisoire, Clara De Bort, la directrice de l’ARS a remercié Alain Edmund d’avoir accepté cette mission : « Il est très reconnu en Guyane pour son expertise sur les questions médico-sociales. J’ai confiance dans sa capacité à renouer la confiance et à se concentrer, avec les équipes, sur l’amélioration du service rendu aux usagers de l’établissement. L’ARS sera à ses côtés pour l’aider dans cette mission. Je me félicite également de la solidarité dont ont témoigné les autres structures médico-sociales guyanaises qui ont proposé spontanément leur appui technique à l’administrateur ».
 
 
 
PLUS D’INFOS


Qui est Alain Edmund ?

Ancien directeur général de l’association l’Ebène, Alain Edmund est à la retraite depuis un an. Il est éducateur spécialisé titulaire notamment du certificat d’aptitude à la fonction de directeur d’établissement social délivré par l’Ecole des hautes études en santé publique. Fin connaisseur du tissu médico-social guyanais, il a lui-même participé à l’histoire de l’IMED et du CME dans de précédentes fonctions. Il maîtrise aussi les obligations qui incombent aux établissements médico-sociaux, auxquelles l’IMED devra sans tarder se conformer.


 
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

GIZMO 09.01.2020
Il était temps...

...de faire du ménage !!!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
Une

La clinique Véronique devient l'hôpital...

A. P. - Dimanche 22 Décembre 2019

A la une
1 commentaire
1 commentaire