• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Xavier Bertrand : « Ce n'est pas la même France sans les Outre-mer »

C.B. Vendredi 16 Juillet 2021 - 12h54
Xavier Bertrand : « Ce n'est pas la même France sans les Outre-mer »

Xavier Bertrand, candidat déclaré à la présidentielle, était le premier invité de la nouvelle émission politique « Face aux territoires », diffusée sur TV5 ce jeudi 15 juillet, en partenariat avec France-Antilles, France-Guyane, Nice-Matin et Ouest-France.

Parler vrai, évoquer les problèmes qui touchent les Français au plus près de leur lieu de vie, et pour nous en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane. C'est l'ambition de « Face aux territoires », la nouvelle émission politique de Cyril Viguier sur TV5 Monde, en collaboration avec France-Antilles, France-Guyane, Nice-Matin et Ouest-France.

Cette semaine, l'émission a trouvé un premier invité pugnace : Xavier Bertrand, président de la Région des Hauts-de-France. Candidat déclaré à la présidentielle a décliné sa vision de la France et de l'avenir.


Interrogé sur la place qu'il entend donner aux Outre-mer dans sa campagne et dans son programme, Xavier Bertrand reprend les thèmes de son programme : « Vivre en paix et en sécurité. On sait bien que les questions de sécurité dans nombre de territoires d'Outre-mer ne sont pas assez garanties. C'est aussi vivre de leur travail, c'est la question, c'est la question du développement économique ».

« Je me rendrai dans les Outre-Mer durant cette campagne »
Il poursuit : « Quand j'ai été ministre de la Santé, j'ai passé beaucoup de temps Outre-mer, notamment sur la crise du chikungunya à la Réunion, au contact des populations.

Je sais que pour les Outre-mer, il y a quand même cette idée, Ah, loin des yeux, loin du coeur. Quand je vous parlais justement de cette politique des territoires, de cette République des territoires, elle comptera bien s'appuyer sur les Outre-mer. Je me rendrai bien évidemment dans les Outre-mer durant cette campagne. Mais je sais que pour moi, cela tient une place bien particulière. Ce n'est pas la même France sans les Outre-mer ».

Questionné sur le réservoir de voix que ces territoires peuvent représenter, Xavier Bertand répond : « Si vous regardez les résultats, celui qui s'attache uniquement à la question des niches électorales, celui-là n'a rien compris et ne mérite pas d'être président de la République. La vraie question c'est de savoir si tout cela fait partie de cette république une et indivisible. Pour moi la réponse est oui ».

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
6 commentaires
A la une
1 commentaire
15 commentaires