France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Syndicat mixte d’énergie : le préfet délimite le périmètre

Vendredi 15 Novembre 2019 - 03h00
 Syndicat mixte d’énergie : le préfet délimite le périmètre
David Riché président de l'association des maires - BERNARD DORDONNE

Les maires de Guyane ont fait un grand pas dans la mise en place du syndicat mixte d’énergie de la Guyane (Smeguy). Le préfet a signé l’arrêté portant délimitation du périmètre qui comprend les 22 communes de Guyane.

L’histoire va noter la date du 8 décembre 2018, jour de la première réunion au cours de laquelle le président de l’Association des maires de Guyane (AMG) David Riché a reçu mandat des communes et établissements publics de coopération intercommunale pour lancer les études de faisabilité d’un syndicat d’énergies qui exercera, en lieu et place des collectivités, la compétence d’autorité concédant de la distribution publique d’électricité dès sa création. Ce même jour, le maire de Sinnamary Jean-Claude Madeleine a été désigné référant pour mettre en place administrativement et juridiquement le premier syndicat d’électricité en Guyane. Pour gagner du temps, l’association a été épaulée par un cabinet en assistance et conseils juridiques. Aujourd’hui, les maires de Guyane ont fait un grand pas dans la mise en place du syndicat mixte d’énergie de la Guyane (Smeguy).

En effet, le 30 septembre dernier, le préfet de Guyane a signé l’arrêté portant délimitation du périmètre du « syndicat mixte d’énergie de la Guyane ». Cet arrêté est considéré comme la pose de la première pierre de cette structure.

À valider avant la fin de l’année

L’arrêté portant la délimitation du périmètre comprend les 22 communes de Guyane dont la communauté de communes de l’Ouest guyanais (CCOG) qui regroupe les 8 communes d’Awala-Yalimapo à Saül en passant par Saint-Laurent et toute la vallée du Maroni. Pour entériner l’arrêté, les maires doivent le voter en séance du conseil municipal. Ils disposent de trois mois pour recueillir l’accord de leurs organes délibérants à compter de la notification de l’arrêté portant délimitation du périmètre.

Le conseil communautaire de l’ouest et les conseils municipaux devront aussi se prononcer sur le projet de statuts. Un document de 8 pages dans lequel rien n’a été oublié. Concernant la composition du comité syndical, il y aura un délégué par commune membre. Ce comité sera en charge, par ses délibérations, d’administrer et de gérer le syndicat.

Bernard DORDONNE

Le syndicat mixte d'électricité gérera désormais la distribution d'électricité en lieu et place des communes et de la communauté de communes de l'Ouest guyanais. - Archives

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
5 commentaires
1 commentaire
1 commentaire