• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GUYANE

Sénatoriales / Georges Patient : "Il faut désormais faire bouger les choses sur la question statutaire"

Propos recueillis par Samir MATHIEU Lundi 28 Septembre 2020 - 16h23
Sénatoriales / Georges Patient : "Il faut désormais faire bouger les choses sur la question statutaire"
Georges Patient a été vivement félicité par de nombreux grands électeurs présents dimanche en préfecture. - Samir MATHIEU

Il a été facilement réélu pour un troisième mandat, dès le premier tour de scrutin. Georges Patient a réagit pour France-Guyane, dans une interview réalisée juste après son élection dimanche. L'occasion de revenir sur la campagne, sur le résultat et ses priorités pour ce mandat et les six ans à venir.

 Vous avez été élu dès le premier tour. C’est une grande satisfaction pour vous ?

Je suis très heureux de voir que le travail que j’ai fait au sénat a été reconnu par les grands électeurs. C’est ma plus grande satisfaction. Cela m’encourage à poursuivre les travaux que j’ai engagé parce que je sais que ce sont des travaux qui sont utiles et nécessaires aux collectivités locales.
C’est donc la reconnaissance du travail accompli ?

Oui, l’électeur est souverain mais il juge quand même sur ce qui a été réalisé, surtout dans une élection comme celle là. Les grands électeurs avaient toutes les données en main pour constater le travail que je peux faire et que j’ai fait.
Ce sera votre 3e mandat, quelles seront vos priorités ?

Pendant toute cette campagne j’ai toujours cherché à terminer par l’évolution institutionnelle ou statutaire. Mon plus grand souhait, ce serait que durant ces six années, on parvienne à faire bouger les choses, car pour moi, tout part de l’évolution statutaire. Tout le monde reconnaît maintenant que le statut qui nous régie n’est pas du tout adapté aux réalités guyanaises. On est arrivé au congrès à avoir un consensus unanime pour une fois donc vivement qu’on reprenne les travaux et qu’on aboutisse.
On vous a reproché de ne pas être suffisamment en Guyane. Est-ce que vous serez plus présent au cours de ce 3e mandat ?

Je suis un élu national, guidé par les intérêts de la Guyane. Le sénat se trouve dans l’hexagone. Le non-cumul des mandats existe mais vous savez je crois que quand je suis là-bas je fais mon boulot, qui est le contrôle des lois, l’adoption d’amendements. J’ai choisi ce poste de sénateur donc j’accepte d’être très souvent là-bas car le travail se fait là-bas.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

xxl 30.09.2020
PATIENT

PATIENT MARCHE EXACTEMENT COMME UN MOUTON PARESSEUX VERS L'EVOLUTION INSTITUTIONNELLE,IL ARRIVERA PEUT-ETRE AVANT ALFRED MARIE-JEANNE ?

Répondre Signaler au modérateur
g6d 29.09.2020

pourquoi ceux qui se présentent aux élections en avançant leur objectif de changer le statut de la Guyane se plantent ? Ce n'était pas l'objet des revendications des Guyanais en 2017

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 28.09.2020
même pas honte...

Troisième mandat et le monsieur ose parler de faire bouger les choses...
Il faisait quoi lors des deux précédents mandats, à part se gaver de bonne soupe, de voyages en classe affaires et de tous les petits avantages qu'il y a à posséder une valise de sénateur ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
1 commentaire
A la une
2 commentaires
1 commentaire