Saint-Laurent - Senog : la fin d'une relation incestueuse ?

La mairie de Saint-Laurent du Maroni cherche des moyens de se désendetter. Lors du vote du budget, fin mars, Léon Bertrand a évoqué la possibilité de vendre une partie des 80% que la commune détient dans la Senog. La société d'économie mixte, créée en 1989, réalise des études, des opérations d'aménagements et monte puis suit les projets pour la mairie, en servant de maître d'ouvrage délégué.
« Il y a vingt ans, quand je l'ai créée, la commune était entièrement impliquée, parce...

France-Guyane 568 mots - 11.04.2013
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir