France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Travaux publics

Saint-Laurent-du-Maroni : la route du port « enfin » restaurée

Samuel Zralos / Photos : Kathryn Vulpillat Samedi 6 Mars 2021 - 15h51

- Kathryn Vulpillat

Afficher toutes les miniatures

Laissée à l’abandon pendant plus de huit ans, la route qui relie le port et la zone industrielle de Saint-Laurent à la route principale et au centre-ville a été restaurée ces derniers mois par la CTG, après une longue bataille de tranchées entre politique locaux et régionaux.

« C’est un plaisir que nous puissions enfin procéder » à une cérémonie de fins de travaux pour la rue du port de Saint-Laurent, après un « long moment » d’attente, affirme Rodolphe Alexandre au début de son discours . « Cette gêne s'arrête enfin. Ce fut une bataille longue, mais aujourd'hui le résultat est là » lui répond Sophie Charles à la même tribune, quelques minutes plus tard. En présence du sénateur Georges Patient, du député Lénaïck Adam et de plusieurs élus locaux, le président de la CTG et la maire de Saint-Laurent font assauts de satisfaction et d’amabilité ce jeudi 4 mars, sur le goudron tout neuf de cette route enfin restaurée, à quelques finitions près.

Il faut dire que depuis 2012 et un important sinistre, les saint-laurentais ont vu cette petite route, qui longe le supermarché de la ville, continuer de se dégrader d’année en année, sans qu’aucune mesure soit prise, tandis qu’autorités locales et territoriales se renvoyaient la responsabilité et le coût des travaux nécessaires. C’est finalement la CTG qui a financé à hauteur de 1,6 millions d’euros le chantier, à l’issue d’un « travail en commun » initié depuis « au moins 2017 », d’après Rodolphe Alexandre.
9 ans d’attente

« Ça fait 9 ans que les habitants de Saint-Laurent » étaient dans l’attente, confie Sophie Charles, qui souligne que la réparation de la rue « permet de reconnecter les quartiers, à la zone industrielle de reprendre une activité normale [et surtout] au port d’avoir un accès facilité à la route. Manuel Jean-Baptiste du collectif des Iguanes de l’Ouest – qui s’est battu pour obtenir ces travaux et a été important dans la résolution du problème – ressent ce jeudi « un sentiment de satisfaction et de soulagement, pour la population et pour moi ». Il salue « un bel ouvrage », dont il espère « qu'il résistera aux années et supportera les intempéries » (le président de la CTG évoque « au moins dix ans » sans soucis).

Les autorités n’auront toutefois pas le temps de souffler longtemps : elles doivent à présent se pencher sur les nombreux autres chantiers qui parsèment ou doivent pousser dans la capitale de l’Ouest. Le futur lycée, le collège 6 – qui a déjà des années de retard –, la réfection de la route entre le quartier de Balate et Saint-Jean, notamment, sont à l’agenda des futures réunions entre mairie et collectivité territoriale. Aucun calendrier n’a encore été établi, mais Sophie Charles l’assure, « ces travaux doivent aller au plus vite et ne pas mettre 9 ans ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

anne.jolly.bonnet@gmail.com 09.03.2021

bon courage au st Laurentais pour la rénovation des autres routes de st LAURENT dont l'état est lamentable

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
2 commentaires
2 commentaires
A la une
2 commentaires
1 commentaire