France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

RSA : Macron en partie désavoué

RSA : Macron en partie désavoué

Lors de sa visite en octobre 2017, le président de la République Emmanuel Macron avait fait deux annonces majeures concernant le revenu de solidarité active (RSA) : l’État le prendrait intégralement en charge à la place de la Collectivité territoriale (CTG) et non à hauteur de 50 millions d’euros comme le prévoyait l’Accord de Guyane ; le délai d’obtention pour les étrangers ne venant pas de l’Union européenne serait porté de cinq à quinze ans.

La première mesure, qui coûte 160 millions d’euros...

France-Guyane 622 mots - 05.01.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus