• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
ROURA

Roseline Gaillou maintient sa candidature aux municipales à Roura malgré les défections dans son équipe

Samir MATHIEU Mercredi 23 Septembre 2020 - 18h25
Roseline Gaillou maintient sa candidature aux municipales à Roura malgré les défections dans son équipe
Roseline Gaillou repart au combat malgré les départs de membres de sa liste pour celle de Jean-Claude Labrador. - DR

Semaine agitée pour Roseline Gaillou. La première adjointe au maire de Roura, tête de liste aux municipales, a vu plusieurs membres de sa liste, dont son numéro deux, Michel Ly Phong, rejoindre les rangs de l'équipe de Jean-Claude Labrador, son principal adversaire. Après avoir accusé le coup, Roseline Gaillou, vient de décider ce mercredi, de maintenir sa candidature, et a remplacé les quatre candidats en question. De plus, le divorce est consommé avec le maire sortant David Riché, avec qui elle n'a plus de contact depuis plusieurs semaines. Roseline Gaillou parle de "trahison".

Ambiance électrique à Roura pour les prochaines municipales. Tous les regards sont tournés vers Roseline Gaillou. La première adjointe de David Riché, avait été désignée comme la dauphine du maire sortant, qui ne s'est pas représenté.
Michel Ly Phong dénonce l'absence de Roseline Gaillou
Aujourd'hui, Roseline Gaillou a subi un terrible désaveu de la part de sa propre équipe. Quatre membres de sa liste ont rejoint l'équipe de Jean-Claude Labrador, dont Michel Ly Phong, deuxième adjoint et qui était numéro deux de sa liste. Le principal représentant du village de Cacao et de la communauté Hmong n'a pas de mot pour décrire l'attitude de son ancienne amie : "Les habitants se demandent si elle veut vraiment être maire, et là, ils ont des doutes sur son sérieux. Elle est absente. Depuis mars je n’ai été contacté qu’à deux ou trois reprises, alors que j’étais numéro 2 sur sa liste. Il y a un vrai problème. On ne peut pas aller dans une bataille pour les municipales avec cette attitude." Michel Ly Phong qui explique avoir suivi les habitants de Cacao "déboussolés" par la candidate et faire cela "pour le bien de la communauté".
Rupture consommée avec David Riché
De son côté, Roseline Gaillou a donc décidé ce mercredi, après 48 heures de réflexion, de maintenir sa candidature : "je me dois d'intervenir en ma qualité de personne intègre". La candidate dénonce "les ennemis d'hier qui sont les meilleurs amis d'aujourd'hui". Elle se dit profondémment déçue par l'attitude de son ancien ami Michel Ly Phong. Roseline Gaillou parle de "trahison". Mais elle a des mots encore plus durs à l'encontre du maire sortant David Riché : "j'avais des doutes sur sa sincérité. Aujourd'hui, je me rends compte qu'il ne m'a jamais soutenu". Roseline Gaillou explique qu'elle n'a plus aucun contact avec le maire sortant "depuis plusieurs semaines" : "j'essayais de l'appeler mais il ne me répondait jamais" affirme t'elle. Roseline Gaillou qui tacle sévèrement David Riché en rappelant selon elle que "si le maire sortant n'était pas frappé par une inégibilité, il serait candidat contre celui à qui il accorde son soutien aujourd'hui". Pour Roseline Gaillou, les défections qu'elle vient de subir dans son équipe n'ont été réalisées qu''avec "l'aval du maire sortant". En ce qui concerne Michel Ly Phong, la première adjointe dénonce les propos du second adjoint "bien sûr que si j' etais en contact avec lui pendant la Covid mais il a voulu gérer seul Cacao" précise t'elle. Roseline Gaillou repart donc au combat, esseulée, mais toujours motivée. Elle affirme avoir remplacé les quatres membres de son équipe. Mais selon nos informations d'autres membres devraient également quitter la liste. De son côté, Jean-Claude Labrador ne souhaite pas commenter ces derniers rebondissements.

Pour rappel, le 15 mars dernier, lors du premier tour des municipales, le scrutin avait été très serré entre Jean-Claude Labrador et Roseline Gaillou. Le vice-président de la CTG était arrivé en tête avec seulement 25 voix d'avance soit 43,43% contre 41,04 % à Roseline Gaillou. Christian Noko était arrivé en troisième position avec 15,53% des suffrages. Le 18 octobre prochain, on retrouvera donc les trois même têtes de listes, mais dans des configurations différentes, pour cette élection, qui promet d'être passionnée, une nouvelle fois cette année sur la commune de Roura.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
1 commentaire
A la une