France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Antoine Karam,sénateur

« Que la peur changede camp ! »

«  Que la peur changede camp ! »

Le sénateur Antoine Karam réagit à notre article publié hier sur la mise en œuvre d’un plan interministériel de lutte contre le phénomène des mules en provenance de Guyane. Interview.

Vous avez été l’un des premiers élus à monter au créneau dans la lutte contre les mules et le trafic de cocaïne. Le plan d’action interministériel va-t-il régler le problème ?

Depuis 2015, je ne cesse d’alerter le gouvernement sur l’ampleur du phénomène. En janvier dernier, j’avais demandé au ministre de l’Intérieur le déploiement d’un plan de lutte ambitieux. Deux mois plus tard, les actions présentées dans ce plan sont certes nombreuses mais je crains que nous soyons encore loin du compte,...

France-Guyane 818 mots - 30.03.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres