« Quand on a un langage franc, on vous écoute »

« Quand on a un langage franc, on vous écoute »

Pourquoi selon vous, avez-vous été mis à l’honneur ?

Depuis mon arrivée en Guyane en 1973, j’ai toujours travaillé dans le social sans jamais rien attendre en retour. Le visa pour entrer n’est devenu obligatoire qu’en 1979. À l’époque, il n’y avait pas de consulat d’Haïti. Il fallait donc envoyer son passeport à Paris pour le renouveler. Beaucoup n’avaient pas d’adresse fixe et leurs papiers s’égaraient. Je suis donc allé rencontrer l’ambassadeur d’Haïti à Paris. Nous nous sommes mis d’accord et...

France-Guyane 1559 mots - 22.05.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir