Priorité Mango

CAYENNE. Quartier privilégié des marchands de sommeil, base de repli de braqueurs, haut-lieu de trafics et cercle de jeux clandestins, Mango ne fait pas rêver. Mais ses habitants aiment leur quartier et veulent l'améliorer, comme Claude Paul, qui vit là-bas depuis plus de cinquante ans, ou Jean-Claude Madelaine, président du Comité des habitants de Mango, Capulo, Ampigny et Thémire.
Mardi soir, avec une cinquantaine d'autres riverains, ils ont rencontré le maire, le préfet, le patron...

France-Guyane 277 mots - 22.08.2013
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir