Peuples autochtones : un pas de plus vers la rétrocession de 400.000 hectares

Peuples autochtones : un pas de plus vers la rétrocession de 400.000 hectares

 Jeudi 10 mars, il est 14h, et la salle « CP » au premier étage de l’hôtel territorial à Cayenne accueille ses derniers convives. Le président de la CTG, Gabriel Serville, prend la parole. A sa droite : Guillaume Brault, sous-préfet aux communes de l’intérieur. A sa gauche : Sylvio Van der Pijl, président du Grand Conseil Coutumier. Un moment très attendu par les peuples autochtones de Guyane. En effet, le projet de rétrocession est acté depuis 2017, dans le cadre des accords de Guyane.

« Une...

franceguyane.fr 664 mots - 10.03.2022
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir