France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Patrick Lecante : un troisième mandat ...de transmission

Hermann ROSE-ELIE Jeudi 28 Mai 2020 - 15h27
Patrick Lecante : un troisième mandat ...de transmission
Patrick Lecante, maire de Montsinery-Tonnegrande

Le maire de Montsinerry-Tonnegrande a été officiellement installé mercredi soir par son conseil municipal. Il entend poursuivre son action tout en préparant la relève.

Comme partout ailleurs, la ville de Montsinerry-Tonnegrande, un peu plus de 5000 habitants aujourd’hui a installé son nouveau conseil municipal dans des conditions particulières.

La séance qui s’est tenue pour la première fois au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville était à huis-clos.

Dans son discours, le maire a rappelé que la campagne était terminée et que le temps était venu pour tous, de travailler pour la population. »
Une équipe diversifiée
Patrick Lecante sait que son conseil municipal renouvelé pour 2 tiers a la particularité d’avoir dans son équipe un ancien maire (Auguste Fernand), un ancien conseiller général (Christian Porthos) et un ancien Directeur Général des Services (Charles-Henry Delar), tous trois élus d’opposition.

L’équipe de la majorité est donc prête à travailler, en se penchant en priorité sur la jeunesse et l’éducation avec notamment la réalisation du groupe scolaire qui accueillera 16 classes.
 
La composition du conseil municipal 
 
Maire : Patrick Lecante
1er adjoint : Patrick Labeau
2 éme adj : Marceline Popo
3 éme adj : Jean-Yves Tarcy
4 éme adj : Patricia Réjon
5 éme adj : Thierry Victorin
6 éme adj : Rosaline Camille Sidibé
  
Le conseil municipal de Montsinery-Tonnegrande -
Des agents de démoustication menacés : le maire réagit
À peine sorti de la séance d’installation du nouveau conseil municipal, je recevais hier soir les appels de la CTG et de la gendarmerie nationale, me signalant le blocage de la « baygonneuse », venue pour lutter contre la prolifération du virus de la Dengue dans notre commune, par un administré.

Il convient de condamner avec la plus grande fermeté cet acte d’incivilité caractérisée qui consiste à se faire justice soit même, tout en mettant en danger la santé du plus grand nombre dans le contexte sanitaire de pandémie de la COVID.

J’invite la population à poursuivre sa solidarité et sa charité envers les plus vulnérables de nos concitoyens, comme elle a pris l’habitude de le faire en toutes circonstances.
 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
2 commentaires
1 commentaire
A la une
4 commentaires