• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
POLITIQUE

Manuel Valls : " Les trafics nous obligent à des coopérations régionales bien plus puissantes  "

C.B. Jeudi 11 Novembre 2021 - 18h47
Manuel Valls : " Les trafics nous obligent à des coopérations régionales bien plus puissantes  "
Face aux territoires - Photo DR

L'ancien Premier ministre était l'invité cette semaine de l'émission politique " Face aux territoires ", présentée par Cyril Viguier et diffusée sur TV5 Monde, en partenariat avec France-Antilles, France-Guyane, Nice-Matin et Ouest-France.

Evoquer les problèmes qui touchent les Français au plus près de leur lieu de vie, et pour nous en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane. C'est l'ambition de " Face aux territoires ", l'émission politique de Cyril Viguier sur TV5 Monde, en collaboration avec France-Antilles, France-Guyane, Nice-Matin et Ouest-France.

Cette semaine, l'émission a reçu Manuel Valls, ancien Premier ministre. Il est revenu sur l'allocution d'Emmanuel Macron, et a aussi évoqué les grands dossiers qui animeront la campagne présidentielle et les convictions auxquelles il croit. Un tour d'horizon des questions de pouvoir d'achat, la situation des hôpitaux, la décentralisation, la sécurité ou les questions internationales.

Concernant les Outre-mers, en ce 11 Novembre, il était questionné sur les forces armées et sur leur rôle en matière de coopération dans nos territoires. "La France, à travers la force, la richesse de nos territoires rayonne sur les cinq continents. Il est donc particulièrement important que ces territoires restent prioritaires. Le rôle des forces armées ou de sécurité de ce point de vue là est essentiel. Quand j'étais ministre de l'Intérieur, je considérais que nous n'étions as au niveau, et même si il y a eu des améliorations, cela reste pas au niveau notamment dans la lutte contre le trafic de drogue. Ces trafics vont vers l'Europe et nous obligent donc à des coopérations régionales bien plus puissantes et à une meilleure présence de nos forces armées et de sécurité pour protéger nos concitoyens sur place et pour lutter contre ces trafics".

 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
8 commentaires
10 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire