France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Roland Léandre, secrétaire général du Parti socialiste guyanais

« Les mouvements sociaux de 2017 ont marqué un virage »

Lundi 13 mai 2019
« Les mouvements sociaux de 2017 ont marqué un virage »
Roland Léandre, secrétaire général du Parti socialiste guyanais. - Aurélie Ponsot

Le Parti socialiste guyanais (PSG) organisait un séminaire, samedi matin dans ses locaux cité Césaire. Le thème : la charte et la ligne politique du parti.

Quel était l’objet du séminaire ?

Nous avons réuni les membres du parti dans le but de préparer le congrès ordinaire du 29 juin, durant lequel nous allons élire le nouveau bureau du Parti socialiste guyanais. Nous réfléchissons à l’adoption de nouvelles dispositions permettant au PSG de fonctionner sur des bases actualisées. Le séminaire portait sur des réflexions sur la charte et la ligne politique. La semaine prochaine, ce sera sur les finances et la semaine d’après sur les statuts et les règlements du parti. Le 1er juin, ce travail sera clôturé par une convention.

Que pensez-vous changer en termes de charte et de ligne politique ?

On a revu les dispositions de la charte afin de déterminer si elle méritait d’être revigorée. Cette charte a été faite en 2010, mais elle est totalement d’actualité. Je pense que nous avons perdu en efficacité parce que nous ne l’avons pas assez respectée. On fait donc des propositions pour la rendre plus vivace au sein du Parti socialiste guyanais.

Quelles propositions retenez-vous à l'issuede ce séminaire ?

Tout d’abord, la considération du drapeau mais aussi les mouvements sociaux de 2017. Dans quelle mesure nous allons tenir compte ces événements qui ont marqué un virage pour la Guyane... On réfléchit comment intégrer ces changements de vision dans la charte du parti.

Propos recueillis par Aurélie PONSOT

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une