• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Législatives 2022

Philippe Bouba a son comité de soutien sans l'investiture de La France insoumise

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr, version mise à jour du papier de samedi Samedi 7 Mai 2022 - 21h04
Philippe Bouba a son comité de soutien sans l'investiture de La France insoumise
Une partie du comité de soutien de Philippe Bouba pour les élections législatives de juin 2022 s'est réunie, samedi à Cayenne. - @comitésoutienbouba

Le leader de La France insoumise (LFI) en Guyane, qui a participé au renouveau de ce parti depuis 2020 se lance dans la campagne des législatives avec la création de son comité de soutien alors que le suspense continue pour savoir qui aura le soutient de LFI.

Les militants de la France insoumise en Guyane le réclamait depuis plusieurs semaines et ce samedi à 16 heures, le comité de soutien en faveur de Philippe Bouba a été officialisé avec une réunion au cœur de Cayenne avec le vice-président de la Collectivité territoriale de Guyane. Ce n'est pas une officialisation de sa candidature aux législatives de juin mais presque.
Est-ce un coup de force de la part des militants guyanais vis-à-vis du comité électoral de la France insoumise (LFI) qui n'a toujours pas investi de candidats chez nous ?
On n'en saura pas plus. La réunion était interdite à la presse.
Nous avons tenté de joindre Paul Vannier qui est un référent de LFI national, sans succès. Nous avons envoyé un mail au comité électoral sans plus de succès. Nous avons envoyé un message à Sofia Chikirou, proche collaboratrice de Jean-Luc Mélenchon et élue, sans réponse, également.
Un potentiel de 80% des votes exprimés
Cette investiture d'un parti national pourrait paraître loin des usages des habitudes politiques guyanaises mais le raz de marée mélenchoniste a été telle pendant les présidentielles qu'elle garantit presque une place au second tour le 18 juin.
Dans la première circonscription, LFI récolte 11 934 voix soit autour des 20% des inscrits mais si on ramène ce nombre à celui des votes exprimés en 2017 pour la députation soit 14 702, le vote LFI dépasserait les 80%.
L'autre prétendant à cette investiture ou plutôt au soutien de LFI, Thibault Lechat-Vega, choisi par le parti du président Serville, Peyi Guyane pour le représenter le 11 juin, « ne sait pas du tout où cela en est ».
Dans son équipe et dans celle de Bouba, des sources évoquaient il y a deux semaines, un mécontentement de la part de Jean-Luc Mélenchon, himself, envers Gabriel Serville. « Il ne l'a pas parrainé et cela a fâché JLM », nous dit une source proche de l'ancien attaché parlementaire. « Serville n'en a pas assez fait au contraire des gens de la Réunion. Il s'est posé comme le président de tous les Guyanais, au-delà des partis, alors que la France insoumise voulait une réaction partisane affirmée » croit savoir une collaboratrice du même camp.
Chez un partisan de Philippe Bouba, on ne croit plus trop à l'investiture : «  Il y a eu une négociation récente, directe entre Serville et JLM. Cela ne sent pas bon du tout pour nous. »
Est-ce le déplacement actuel du président de la CTG qui ouvre le champ à une telle rumeur ou une réalité ? Le suspense ne devrait plus être trop long.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

Gabegie Servitude 11.05.2022

Mais comment est-ce possible de se présenter comme de gauche en mettant de côté certaines communautés et en méprisant les pauvres? Entre conviction, valeurs et attrait du pouvoir, le choix est vite vu

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 09.05.2022
Melanchon

ses idees sont "dangereuse" pour la Guyane... lui il veut faire rentré toute "immigration" en France. Mais comme labas y sont racistes sans le reconnaitre, y vont pas vouloir acceuillir tout les syriens ect, donc y vont nous les envoyez ici puisqu'on est le "bagne"...

Répondre Signaler au modérateur
Bravo 10.05.2022
Egocentré

Désolé mais tout ne tourne pas autour de votre haine de la métropole.
Les syriens viennent de Syrie parce qu'ils y sont contraints, bien loin de vos complaintes passéistes et passent par le Brésil (entre autre).

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 09.05.2022

Amusant, ceux qui s'opposaient au vaccin hier sont ceux qui portent le masque aujourd’hui quand il n'y en a plus besoin !

Répondre Signaler au modérateur
Fel 08.05.2022

S'il vous plaît, arrêtez de présenter M. Bruné comme ancien représentant des lycéens en 2017. Il ne représentait que lui même, les vrais lycéens et étudiants sincèrement engagés se trouvaient au rond point du rectorat. Et ils ont gentiment demandé à cet arriviste de foutre le camp et de cesser de parler en leur nom.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 08.05.2022

Un peu comme Goudet ou Goua pensant représenter les guyanais...

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 08.05.2022
Hg(CN)2

Se rendre au Mercure pour parler du cyanure, faut le faire !
Mais attention, le cyanure de mercure est un poison également !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
A la une
1 commentaire
1 commentaire