• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
LEGISLATIVES 2022

Gabriel Serville : "Unir nos forces pour parler d'une voix cohérente"

Propos recueillis par Gaetan Tringham (g.tringham@agmedias.fr) Samedi 18 Juin 2022 - 22h02
Gabriel Serville : "Unir nos forces pour parler d'une voix cohérente"
Gabriel Serville, plus tôt dans la journée, lors de son dépôt de scrutin à l'école Barbadine de Matoury - GT

 Gabriel Serville, président de la Collectivité territoriale de Guyane, réagit aux élections Jean-Victor Castor et de Davy Rimane dans la 1ere et 2eme circoncription de Guyane.

 Une première réaction, à chaud, sur l’élection de ces deux nouveaux députés guyanais ?
Je suis satisfait des résultats. Le mouvement Peyi Guyane, auquel j'appartiens, avait pris fait et cause pour Davy Rimane et Jean Victor Castor. Mais il faut dire qu’en tant que président de la CTG, quel que soit le résultat sorti des urnes, je me serais fait un devoir de travailler avec les députés élus démocratiquement par les électeurs guyanais.
Il se trouve que ce sont les deux pour lesquels nous nous étions positionnés (lors du 2eme tour ndlr) donc je ne peux que me réjouir de ce résultat.

Comment envisagez-vous la collaboration entre la CTG et ces deux nouveaux députés ancrés à gauche ?
Il est vrai que nous aurons beaucoup de dossier à traiter. Entre le foncier, l’évolution statuaire, la crise migratoire, la sécurité, la santé, l’éducation … ce sont autant de sujets sur lesquels il y a beaucoup de points de convergence entre les députés et notre majorité à la CTG. On va se rencontrer rapidement pour jeter les premières bases des futures collaborations que nous aurons à mettre en place.
La Guyane a des revendications extrêmement fortes qu’elle doit faire remonter auprès des leaders nationaux et nous serons en capacité d’unir rapidement nos forces pour parler d’une voix cohérente.

On pense à l’évolution statutaire, un sujet sur lequel vous êtes tous fondamentalement pour. Quelle sera la marche à suivre ?
L’amélioration du cadre statutaire est un véritable serpent de mer. On est passé par des phases différentes où l’étau a été parfois desserré, mais fondamentalement on se rend compte que les lois qui nous gouvernent ne sont pas adaptés à notre environnement et à ses réalités. Il est vrai que nous avons tous compris la nécessité absolue d’aller vers une amélioration de ce cadre qui correspond aux besoins exprimés et aux besoins de la population sur de nombreuses thématiques.
L’arrivée de ces deux nouveaux députés sur l’échiquier politique guyanais sera de nature à renforcer les relations que nous avons déjà établies avec le premier ministre suite au dernier congrès. Nous espérons ensuite que le Président de la république acceptera à son tour de nous recevoir pour évoquer ces sujets.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
6 commentaires
1 commentaire
12 commentaires
1 commentaire
Politique

Système contre anti-système

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr - Jeudi 16 Juin 2022

  L'unanimité  ! Voilà un mot rarement utilisé pour décrire le Mouvement de...

14 commentaires
A la une
1 commentaire