• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Législatives 2022

Gabriel Serville, président de la Collectivité territoriale : “ J'espère que chacun va rester au sein de sa délégation”

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr Dimanche 12 Juin 2022 - 10h08
Gabriel Serville, président de la Collectivité territoriale : “ J'espère que chacun va rester au sein de sa délégation”
Au premier plan, Aïssatou Chambaud et Thibault Lechat-Vega, deux des quatre vice-président-e-s de la CTG qui se sont lancés dans les législatives. Au centre, en arrière plan, Gabriel Serville est venu au QG de campagne de son ancien attaché parlementaire qui termine cinquième de l'élection. - G. Guitteau

Hier soir, Philippe Bouba a fait une sortie remarquée au micro de Radio Peyi. Il a attaqué presque nommément Thibault Lechat-Vega, son collègue au sein de la majorité territoriale, “le 3e VP”. Cette majorité pourrait donc se fissurer alors que le scrutin de hier soir devrait indéniablement rebattre les cartes de cette majorité issue de l'union des gauches en 2021. D'ailleurs, Philippe Bouba tient une conférence de presse à 11 heures, ce dimanche dans son QG de la rue Félix-Éboué. Gabriel Serville a réagi à ces propos, hier soir.

Philippe Bouba vient d'attaquer ouvertement le 3e VP de la Collectivité territoriale (CTG), autrement dit Thibault Lechat-Vega sur Radio Peyi. Quelle est votre réaction ? Est-ce que votre majorité s'étiole, ce soir ?
Qu'est-ce que cela à avoir avec la CTG ? Ce n'est pas avec moi qu'il a des problèmes. S'il a subi des calomnies, qu'il se tourne vers la justice. Je suis très étonné de ces propos. Je ne sais pas de quoi il a voulu parler. Je continuerai de travailler car le 25 juin 2021, les Guyanais nous ont fait confiance sur la base d'un programme et d'un projet. C'est ma seule boussole.
Je considère que ces problèmes ne sont pas mes problèmes et je ne vois pas en quoi cela vient interférer avec ma capacité de conduire les affaires.
Il n'y aura pas de recadrage de votre part, lundi à la CTG ?
Ah mais pas du tout. Je ne sais même pas ce qui s'est dit. Recadrer qui ? Quoi? On a une feuille de route, on a des ambitions. J'espère que chacun va rester au sein de sa délégation. On s'est engagé à servir le territoire. Quelque soit les aléas de la vie, l'engagement que nous avons pris devant la population est maintenu. Je ne vois aucune difficulté à continuer ce que nous avons entamé.
Le message est clair de la population guyanaise ce soir...
C'est à dire ?
Elle veut une autonomie forte, “pas au rabais” comme le dit Jean-Victor Castor.
Je ne sais pas si je peux tirer cette conclusion. C'est à eux de répondre. Je porte la volonté d'autonomie également. Je l'ai démontrée. J'ai déposé, quand j'étais député, un amendement à la Constitution pour doter d'un cadre très avancé d'autonomie la Guyane. Nous portons tous ce projet là.
Je ne suis pas persuadé qu'il faut aller chercher uniquement là l'explication. J'ai convoqué le bureau exécutif de Peyi Guyane, demain, on prendra le temps à tête reposée de regarder ça. On va analyser les résultats et puis on verra.
Ce n'est pas naturellement que Peyi Guyane va soutenir Jean-Victor Castor, dont le parti, le Mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale (MDES) est au sein de votre majorité territoriale avec deux vice-présidentes dont une est la cheffe de votre groupe à l'assemblée.
On va prendre le temps. On va étudier la question. Non ce n'est pas un soutien naturel de mon parti.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

philsa973 13.06.2022
WESTERN A LA SAUCE NOUILLON D'AWARA

Psychodrame chez les BOUBA, LECHAT- VEGA et SERVILLE.....
un remake "Du BON, LA BRUTE ET LE TRUAND à la sauce Guyanaise...
Après le cinéma, place au cirque samedi prochain ??

Répondre Signaler au modérateur
g6d 12.06.2022

autonomie forte décidée par 6% des électeurs ?

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 13.06.2022

Exact et on se demande bien ce que pensent les 94% restants.
Sans doute par facilité et certainement par manque de courage, tous les candidats à cette législative ont fait dans le suivisme de 2017, c'est à dire se positionner en faveur de l'autonomie et le fumeux projet Guyane. Projet imposé par encore moins de 6% de la population...
J'attends avec impatience et les popcorns le jour où il faudra voter pour ou contre cette autonomie.
L'abstention ne sera pas la même et ceux qui représentent leurs idéologies au lieu de celle de la population devront redescendre sur terre.
Mais encore faut il que cette consultation ait lieu, ce qui n'est pas garanti.
Avec deux députés indépendantistes et un Mélanchon en position de force, il faudra s'attendre à tout.
Ne pas aller voter n'a jamais été le meilleur choix.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 14.06.2022

Il n'y a qu'à aller voter si vous n'êtes pas content...c'est le principe même de la démocratie représentative d'accepter le résultat sorti des urnes. Ce n'est pas le nombre de votants qui apporte une quelconque légitimité mais le fait de voter. Mais c'est assez compliqué à comprendre pour certains...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
A la une
1 commentaire