Lecante - Fernand : nouvelle étape judiciaire

MONTSINÉRY-TONNÉGRANDE. Alors que tous deux sont candidats à l'élection municipale de Montsinéry-Tonnégrande, le maire Patrick Lecante et son prédécesseur Auguste Fernand pourraient se retrouver sur le terrain judiciaire. Ce nouveau front est une suite de l'affaire des agendas.
En 2006, Auguste Fernand passe commande de 1 500 agendas à 52 euros pièce, à la société Pointe-à-Pitre Distribution. En janvier 2012, le tribunal correctionnel le condamne à cinq mois de prison avec sursis car...

France-Guyane 229 mots - 31.10.2013
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir