• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
PRESIDENTIELLES 2022

Le second tour de l'élection présidentielle, c'est ce samedi (pour nous)

La Rédaction Vendredi 22 Avril 2022 - 14h28
Le second tour de l'élection présidentielle, c'est ce samedi (pour nous)
Femme passant devant des affiches d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen, à Savenay, en Loire-Atlantique, le 19 avril 2022 - Loic VENANCE (AFP)

Un peu plus de 100 000 électeurs guyanais sont appelés aux urnes ce samedi 23 avril pour prendre part au second tour de l'élection présidentielle, qui oppose, comme en 2017, Emmanuel Macron à Marine Le Pen. Les résultats du vote seront connus dimanche à 15 heures sur France-Guyane !

 Deux semaines après le premier tour de l'élection présidentielle, 102 993 Guyanais inscrits sur les listes électorales sont appelés aux urnes ce samedi 23 avril pour le second tour de ce scrutin qui se déroule tous les cinq ans. Comme c'est le cas depuis l'élection présidentielle de 2007, les citoyens des collectivités ultramarines des Amériques et de Polynésie française votent un jour avant le reste de la population.

Ainsi, alors que le scrutin se tiendra dimanche dans l'Hexagone, le vote est anticipé d'une journée dans notre département ainsi qu'en Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, mais aussi dans les bureaux de vote ouverts par les ambassades et consulats français sur le continent américain, en raison du décalage horaire. Soit environ un million d'électeurs sur les 48,7 millions de Français appelés à prendre part à ce scrutin.

Ce samedi, les 134 bureaux de vote ouverts en Guyane - mairies, mairies annexes, écoles et autres bâtiments publics - accueilleront les électeurs de 8 à 19 heures. Les résultats nationaux seront communiqués dimanche 24 avril à 15 h 00 (heure de Guyane), au moment de la fermeture des bureaux de vote dans l'Hexagone. Au même moment, la préfecture communiquera les résultats détaillés pour les 22 communes de Guyane. Avant cet horaire, la publication de résultats est strictement prohibée par le code électoral. L'interdiction concerne spécifiquement les particuliers, les mairies ou les médias audiovisuels, électroniques ou autres. « La divulgation de résultats ou de sondages avant cette date est passible d'une amende de 75 000 euros », précise la préfecture.
Le match retour de 2017

Par ailleurs, pour notre territoire, la campagne électorale est d'ores et déjà terminée : elle s'est achevée jeudi soir à minuit. Ainsi, « la publication, la diffusion et le commentaire de tout sondage, ainsi que les réunions publiques, le tractage sur la voie publique et les émissions politiques dans les médias », sont désormais interdits « par quelque moyen que ce soit ».

Dans l'Hexagone, cependant, la campagne électorale se poursuit jusqu'à vendredi minuit. Pour cette raison, la diffusion des programmes des chaînes de radio ou de télévision nationales peut être bloquée chez nous pendant la journée de vendredi, comme cela avait été le cas la veille du premier tour.

Ce week-end, les électeurs français devront choisir, comme il y a cinq ans, entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Ce dernier l'avait emporté haut la main au second tour de l'élection présidentielle de 2017, puisqu'il avait obtenu 66,1% des suffrages exprimés, contre 33,9% pour son adversaire, qui se présentait pour la deuxième fois à la magistrature suprême.

Chez nous, l'écart entre les deux candidats avait légèrement moins grand : l'ancien ministre de l'économie de François Hollande avait recueilli 64,89 % des voix, contre 35,11 % pour la candidate du Front national (renommé Rassemblement national en 2018).

• Relisez les résultats du 1e tour de l'élection présidentielle 2022 en Guyane, commune par commune ici

• Lire aussi - Présidentielles : Le second tour en outre-mer vu par Pierre-Yves Chicot

• [INFOGRAPHIE] Présidentielles : les résultats en Guyane de 2002 à 2017



• [INFOGRAPHIE] Présidentielles : l'abstention aux Antilles Guyane 2002 - 2017


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
22 commentaires

Vos commentaires

Georges de Cayenne 23.04.2022
Avec des pincettes !

Entre mettre un caca chien ou un caca poule dans l'urne, on ira voter avec des pincettes !

Répondre Signaler au modérateur
Smet 23.04.2022
Il faut dézinguer e drone de poutine

Cette femme tente de maquiller sa vraie nature, au point de renier père et mère, tout est bon pour essayer d'arriver au pouvoir.
Elle est prête à tout, tout accepter, y compris tous les pactes les plus diaboliques pour ça, elle est sans scrupules au point de renier tous ses alliés, tous ceux qui l'ont aidé.

Hier elle prétendait aduler poutine, aujourd'hui elle fait semblant de lui tourner le dos, juste pour tenter d'avoir nos votes...
Elle a même changé le nom de son parti pour mieux nous couilonner...

Au fonds tout ceci n'est qu'une mascarade, cette candidate n'est juste qu'un drone téléguidé par poutine déguisé en femme.

Personne ne doit voter pour le Pen, surtout pas en Guyane, on ne peut pas habiter en Guyane et voter pour ce parti qui ne fait que nous diviser pour mieux régner.
N'oubliez pas de voter ce samedi, que vous aimiez ou détestiez macron, vous finirez par le regretter si vous votez le Pen.
Il faut voter ce samedi, et il ne faut pas voter blanc ni voter le Pen, il n'y a pas le choix, il faut voter macron, si on ne veut pas que les élections en France ressemblent à ce qui se passe aujourd’hui en union soviétique.
Il faut le faire, si on veut pouvoir voter librement dans 5 ans... Pas le choix.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 23.04.2022

Poutine étant désormais infréquentable et MLP ayant très récemment dû prendre officiellement ses distances, on va vous accuser de diaboliser… Reste cependant son soutien Victor Orban.

https://courrierdeuropecentrale.fr/rhapsodies-hongroises-lextreme-droite-au-pouvoir-ca-fait-ca/

Espérons que les fâchés pas fachos, y réfléchiront bien à deux fois avant de faciliter la tâche à l’extrême-droite française.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 22.04.2022
Tous n’y arriverons pas…

Mais certains privilégieront effectivement l’intérêt national…
https://www.mediapart.fr/journal/france/190422/contre-le-pen-voter-dans-la-douleur-pour-conjurer-l-effroi

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 23.04.2022

Parce que certains se permettent de détenir, eux seuls et seulement eux seuls, ledit "l’intérêt national". Aussi fumeux soit-il...

Mais quelle bassesse morale.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 23.04.2022

Pas détenir, mais définir… en votant…Une vieille tradition.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 04.05.2022

Théoriquement, du détenir vient le définir...
Tu crois encore en ton définir ? Á ton age ?

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 23.04.2022

…n’y arriveront pas! Eux pas nous. Putain de lapsus révélateur… Evidement que nous… l’on va se faire violence pour la dégager la vilaine… Aller courage!

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 22.04.2022
Impossible

De choisir entre la nulle sans talent et mr vaccin ! "osef" des elections franacaises!

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 22.04.2022

La leader de l’extrême-droite va enfin savoir si sa vision civilisationnelle nous fait à ce point envie…
« Je ne cache pas que, dans une certaine mesure, j'admire Vladimir Poutine. (...) Nous devons développer des relations avec Moscou, nous partageons de nombreux intérêts communs, tant sur le plan civilisationnel que stratégique » MLP (2011)

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 23.04.2022

Tu récidives, mon ami ?

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 23.04.2022

Affirmatif. Mon vote discipliné pour Macron m’octroie ce droit d’enquiquiner le nationalisme sournois… Si tu permets.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 24.04.2022

le nationalisme n'est pas sournois, le nationalisme est la normalité.
Tu le confonds avec le chauvinisme.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 24.04.2022

Simple question d’épithète… Le nationalisme sournois tel celui de l’extrême-droite, est aussi un chauvinisme.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 25.04.2022

Votre assertion manque de tout fondement objectif.

"l’extrême-droite" n'a jamais eu aucun role dans la colonisation (=expression ultime du chauvinisme) passée, modernisée ou résiduelle, le nationalisme á la MLP se réduit á sa plus modeste expression.
Il lui reste tout juste un vague respect de l'intégrité des entités (et encore, en contradiction avec d'autres propos á elle), ceux du pays et par ricochet des territoires, ce que tant d'ultramarins ont si bien compris instinctivement et ce qui explique son succes aupres d'eux.
Il me fut tres intéressant de voir ce ralliement et vaguement ennuyant d'entendre ces voix qui se permettent de charrier leur votes sans en comprendre la raison.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 26.04.2022

Vouloir stigmatiser une partie de la population et même l’exclure de l’espace public au nom d’un fantasme sectaire sur une soi-disante identité nationale authentique, c’est plutôt du nationalisme agressif, et il faut effectivement remonter à loin pour trouver se genre de velléité à ce point banalisée… Prétendre s’extraire des standards humanistes du droit international et européen, pour pouvoir assouvir seuls contre tous ce genre de lubies mettant à mal certains droits fondamentaux, ça n’en n’est pas moins… Cette glorification exaltée de la nation s’exprimant au travers du rejet et de l’humiliation de l’autre, l’étranger bouc émissaire, et pérorant son intention de rompre toute subordination au droit international, c’est du nationalisme agressif et sournois, du chauvinisme malodorant… Quoi d’autre? Et encore heureux qu’il lui faille louvoyer pour tenter de tromper son monde… Mais ça a encore foiré on dirait.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 26.04.2022

Pour toi les us et coutumes de ton pays, les pans de sa civilisation qui l'a fait, sont un fantasme sectaire.
Pour toi l'identité nationale (nécessairement authentique, sinon elle ne serait pas identité...) est soi-disant, voire du nationalisme agressif, mais pas besoin remonter à loin pour trouver ce genre de velléité à ce point banalisée…
Jusqu'á oublier que les „standards humanistes » comme le „droit international et européen », ainsi que les „droits fondamentaux » sont le résultat de cette culture dont ferait partie cette identité qui n'est que de lubie pour toi..
Je le trouve décevant. Tu ne vois aucune particularité de la civilisation européenne ?

Tu fais le raccourci entre identité et glorification exaltée de la nation, mais ramenant toutes le deux au rejet et de l’humiliation de l’autre... Tu es dans le faux. C'est de l'idéologie.

«  un bon tiers (résultat du premier tour) adhérent avant tout à ses idées xénophobes » - ou simplement, ils ont marre de ce désordre incapablo-humanitariste-faux cul.

Rassure-toi, je n'ai aucune espérance dans une prise de conscience de l’entité péyi… Ce qui ne change rien au probleme objectif, ce qui est l'absence totale de toute capacité de se définir et de saisir son destin – par faute d'un statut intelligent.
C'est cette impuissance devant le défi qui explique le choix ultramarin.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 26.04.2022

« Jusqu'á oublier que les „standards humanistes » comme le „droit international et européen », ainsi que les „droits fondamentaux » sont le résultat de cette culture dont ferait partie cette identité qui n'est que de lubie pour toi.. »… Et c’est précisément ce que MLP prétend escamoter au nom de l’intérêt supérieur de la nation… Et encore une fois une identité est toujours plurielle. Elle n’est pas monolithique. Tout un pan de l’identité Française et in-extenso européenne, combat ces mêmes valeurs humanistes. L’extrême-droite fait 40%. Ce n’est donc certainement pas toute l’identité française. Et c’est justement cette extrême-droite qui voudrait renier la dimension humaniste de notre identité… Ce que tu refuses de voir ce sont les coexistences et les luttes identitaires internes…Le fantasme est dans l’idéalisation et l’uniformisation. Un peu comme si la France de Jaurès se confondait avec celle de Pétain… Inopérant. Et tu me flattes, mais ce n’est certainement pas de moi:
« Quel chauvinisme imbécile et bas! Le patriotisme consiste à préférer passionnément la France. » Cela n’est pas vrai. Le patriotisme consiste, pour un Français, à bien connaître la France, ses qualités et ses défauts, ses vertus et ses vices, ses lumières et ses ténèbres, afin de pouvoir corriger ses défauts, atténuer ses vices, dissiper ses ténèbres, et faire servir l’accroissement de ses qualités, de ses vertus, de ses lumières au progrès général de l’humanité. » (Jaurès 1905)

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 27.04.2022

"Et c’est précisément ce que MLP prétend escamoter au nom de l’intérêt supérieur de la nation"
??? Affirmation archi faux, sans aucun fondement.

"une identité est toujours plurielle."
Evidemment... mais dans une certaine limite, sinon elle se dilue et se perd...

"L’extrême-droite"
Qualificatif creux et erronée.


"extrême-droite qui voudrait renier la dimension humaniste de notre identité"
Pas d'extreme, ni droite, comme je viens le dire... Sinon, en bon gauchiste, tu cherches á imposer l'humanisme á l'identité, quitte á tuer cette derniere.

Je suis conscient des luttes identitaires INTERNES, tandis que tu cherches á faire accepter les luttes identitaires venant d'ailleurs, EXTERNES, comme faisant partie de l'identité européenne...
Cette idéalisation de l'EXTERNE et son uniformisation á la Notre n'est pas un fantasme, mais une manipulation mortifere pour l'identité d'un peuple, ou á défaut d'un pays.
CA ne fonctionne pas.

"la France de Jaurès se confondait avec celle de Pétain"
La France de Jaures fut colonialiste, y compris Jaures lui-meme qui le justifia.. tandis que la France de Pétain fut colonisé... C'est un peu la meme chose... :-)


"faire servir l’accroissement de ses qualités, de ses vertus, de ses lumières au progrès général de l’humanité."
Ramene aussi ses phrases par lesquelles il a encouragé la civilisation des primitifs par la colonisation, stp.
C'estas pour le critiquer, mais juste dire qu'il fut un socialiste éminent... meme pas d'extreeme-drouatte..

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 03.05.2022
Jaurès et le colonialisme…

Enoncer que Jaurès, homme de son siècle, fut effectivement d’abord colonialiste,

« La France de Jaures fut colonialiste, y compris Jaures lui-meme qui le justifia »…

…tout en oubliant bizarrement de préciser qu’il devint ensuite l’un des plus farouches adversaire du mouvement colonial…

http://www.jaures.eu/syntheses/jaures-et-le-colonialisme/

C’est intellectuellement fâcheux comme omission… Donc petit impair réparé. Histoire de bien marteler que la France rêvée par Jaurès, et de tout ceux qui s’en sont inspiré, ce n’était certainement pas celle rêvée par Pétain… En terme d’identité politique et idéologique. C’est juste un fait auquel résiste assez mal cette conception fumeuse d’une identité française monolithique.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 03.05.2022

Il fut donc d'abord pro... pour le bien des sauvages...
Une identité n'est pas "monolithique", elle a ses diversités, mais ces diversités s'inscrivent dans des limites et dans le temps...
Difficile á comprendre ?

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 26.04.2022

Techniquement, ramené au total des inscrits, sur les 21% d’électeurs guyanais ayant voté pour MLP, un bon tiers (résultat du premier tour) adhérent avant tout à ses idées xénophobes, à l’instar de leurs coreligionnaires de métropole. Ça nous laisse environ 15% des électeurs inscrits, on va dire les fameux fâchés pas fachos pour être sympa, qui formeraient donc chez nous les bataillons de ce « tant d’ultramarins » ayant eu cette soi-disant compréhension instinctive… Bof. T’es sur de toi là? La grosse compréhension instinctive c’était pas plutôt la journée de pêche, en mode on s’en fout de tout ça… Je veux surtout pas briser tes espérances, façon nationalisme de la « normalité », dans une prise de conscience de l’entité péyi…Mais ça ressemble un peu à de la méthode Coué ce genre d’interprétation du vote MLP. Le vote sanction, voire la stratégie du chaos, et évidement l’abstention record (vote sanction en creux ou désintéressement) semblent former l’explication évidente du succès de l’extrême-droite en outremer.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
1 commentaire